<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1633034000356879&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment le restaurant Burger and Fries fait venir des clients grâce à Pokémon Go

Depuis quelques jours, Burger and Fries, client de Zenchef, a lancé une opération sur Pokémon Go pour attirer de nouveaux clients dans son restaurant.

Lundi 22 août. Au numéro 1 du boulevard Bonne Nouvelle à Paris, une équipe de de 7 à 8, l’émission de TF1, tourne un reportage chez Burger and Fries, un restaurant client de Zenchef, sur les bénéfices du jeu Pokémon Go pour les commerçants.

Cibler les clients âgés entre 15 et 30 ans

Hugues Bouchard et son associé Anthony Rivière ont décidé de lancer une opération sur Pokémon Go. “On s’est rendu compte que les joueurs étaient âgés entre 15 et 30 ans. Ce sont des gens qui correspondent totalement à notre cible”, soulignent les restaurateurs. "Alors on a eu envie d’essayer!"

Lancer des leurres pour faire venir des chasseurs de Pokémon dans son restaurant

Depuis le début de la semaine, les co-fondateurs de ce fast-food parisien achètent des leurres dans des Pokéstops pour faire venir des Pokémons et donc des chasseurs dans leur établissement. Ces indices se voient sur plusieurs kilomètres à la ronde sur l’application, précise l’agence de communication de Niantic, l’éditeur du jeux, en France.

Un Pokémon attrapé, un milkshake offert

“Nous avons créé une promotion : si quelqu’un attrape un Pokémon dans notre restaurant ou devant, avec une photo de notre enseigne comme preuve à l’appui, nous lui offrons un milk-shake pour l’achat d’un menu”, explique Hugues Bouchard.

Lire l'article sur Pokémon Go

Thématiser son restaurant avec Pokémon Go

Objectif : proposer une activité ludique et rendre Burger and Fries vivant. “Nous avons un menu avec peu de choix, sans burger du jour ou de création avec notre concept c’est d’être simple et efficace. Pokémon Go nous permet de créer de l’animation autour d’autre chose que notre coeur de métier.”

De nombreux utilisateurs de Pokémon Go à transformer en clients dans son restaurant

Anthony Rivière, qui était plutôt réticent à Pokémon Go pour son restaurant, a changé d’avis. “Quand on voit la puissance de Facebook sur notre page qui compte 30 000 likes, on se dit qu’avec 45 millions d’utilisateurs actifs relevés mi-juillet sur Pokémon Go, il y a beaucoup de choses à faire.”

Proposer autre chose que des photos de burgers sur les réseaux sociaux

Un avis partagé par leur community manager pour qui Pokémon Go est un moyen de montrer à la génération de joueurs que le restaurant est dynamique. “Il n’est pas toujours évident de varier ses publications sur les réseaux sociaux quand on est une marque. Cette opération avec Pokémon Go va permettre au restaurant de proposer autre chose que des photos de burgers.”

Un investissement minime pour la communication du restaurant

Coût de l’investissement : 5 euros à raison de 60 centimes par demi-heure pour acheter des leurres qui attirent les Pokémons. Les deux restaurateurs les actives les mercredis et les samedis en fin d’après-midi, des heures creuses en termes de fréquentation pour l’établissement. “En ce moment, c’est encore les vacances scolaires, mais bientôt ce sera des jours où les jeunes se baladent dans Paris. Nos savons pas à quoi s’attendre en termes de retour sur investissement.”

Niantic enlève des Pokéstops avant de peut-être les commercialiser

Un investissement qui pourrait être plus important si Niantic décidait de commercialiser ses Pokéstops, ces boutiques virtuelles où les dresseurs viennent s’équiper pour améliorer leur chasse aux Pokémons. Une initiative qui n’est pas encore à l’ordre du jour : selon leur agence de communication, la société éditrice du jeu “se concentre plus sur le fait d’enlever des Pokéstops installés dans des lieux non-adaptés comme des mémoriaux, que d’en ajouter.”

Télécharger gratuitement l'infographie

Pour en savoir plus : le reportage de l'émission 7 à 8 sur Pokémon Go sera diffusé le dimanche 29 août, sur TF1.

Recevez toutes les astuces du chef!

Rejoignez notre communauté