<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1633034000356879&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

"Les gens viennent manger au restaurant aussi pour l'image d'un chef", Christian Le Squer, chef 3 étoiles

Du 27 au 29 novembre prochain, Zenchef présentera sa solution clé en main lors de la première édition du Chefs World Summit de Monaco. Ce congrès abordera les questions de l'e-réputation souvent problématiques comment en témoigne le chef étoilé Christian Le Squer.

 

1000 professionnels de la gastronomie sont attendus à la première édition du Chefs World Summit qui se tiendra au Grimaldi Forum de Monaco du 27 au 29 novembre. Un congrès organisé pour inspirer les chefs, les restaurateurs et tout l'écosystème de la gastronomie mondiale.

L'événement va notamment aborder les questions de réputation en ligne et de communication digitale. Objectif : aider les chefs et les restaurateurs à mieux gérer les nouvelles technologies et outils digitaux au service de leur affaire, à contrôler de manière plus efficace leur exposition médiatique, mais aussi à gérer la critique anonyme.

Assistez à la conférence de Zenchef sur l'e-réputation

Spécialiste de ces thématiques, Zenchef sera présent au Chefs World Summit 2016, avec un stand pour rencontrer les chefs et restaurateurs qui souhaitent trouver des solutions pour optimisimer la visibilité de leur établissement sur la toile. 

Xavier Zeitoun, PDG et co-fondateur de Zenchef interviendra également dans une conférence sur les enjeux de l'e-réputation et sa viralité, le 28 novembre de 10 à 11 heures. Car "les réseaux sociaux sont en effet au coeur des préoccupations des chefs", souligne Catherine Decuyper, CEO d'Informa Exhibitions Paris, l'agence événementielle à l'origine du Chefs World Summit. 

"Je sais travailler mais je ne savais pas le faire savoir", Christian Le Squer, chef 3 étoiles au guide Michelin

Un enjeu face auquel les plus grandes toques se trouvent parfois démunies. Il y a deux ans, Christian Le Squer, alors derrière les cuisines du Pavillon Ledoyen, un grand restaurant à Paris, était inconnu du grand public. "J'ai quitté cette belle maison pour le Georges V avec un contrat de 12 mois et l'objectif d'obtenir une 3e étoile. C'est en prenant conscience de ce défi que je me suis intéressé à ma notoriété car je sais travailler mais je ne savais pas le faire savoir."

Se faire accompagner pour gérer sa visibilité sur le web

Christian Le Squer décide alors d'embaucher un chargé d'image, plus habitué à suivre les politiques que les chefs cuisiniers. "Il est venu travailler dans ma cuisine pendant quinze jours, car je voulais qu'il comprenne mon quotidien. Doucement, il a sorti une image de moi, d'abord dans les réseaux sociaux, puis dans des petites télévisions pour me préparer aux grandes chaînes."

Raconter l'histoire du chef d'un restaurant pour attirer des clients

Car le 1er février 2016, le chef d'origine breton intègre le club restreint des toques aux 3 étoiles du guide Michelin, avant d'être nommé en septembre dernier Chef de l'année par ses pairs à l'occasion d'un classement organisépour les 30 ans du magazine Le Chef. "J'ai compris qu'être présent sur Internet était important car aujourd'hui les gens viennent manger au restaurant non plus seulement pour un lieu mais aussipour l'image d'un chef."

Recevez toutes les astuces du chef!