<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1633034000356879&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Quelle place pour le digital dans la restauration ?

Invité à participer à une table ronde organisée par Food Service Vision et accompagné de Dan Cebula de DEPUR Consulting sur la place du digital dans la restauration, Xavier Zeitoun, le PDG de Zenchef a partagé sa vision sur les tendances liées à la digitalisation des restaurants en France, notamment pour les fournisseurs.

Xavier Zeitoun présente les dernières solutins du logiciel de réservation Zenchef au Maître Restaurateur Pierre Négrevergne à Paris.jpg

Quels sont les principaux profils des patrons en restauration hors domicile assise ? Quel est leur usage et leur rapport au digital dans la restauration ?

"On retrouve de plus en plus "d’entrepreneurs de la restauration" avec des profils grandes écoles qui lancent des concepts de restauration dont les business plan sont réfléchis et dont l’objectif est de lever de l’argent pour ouvrir plusieurs restaurants rapidement. Ils gèrent leurs restaurants comme des startups. Il y a aussi des jeunes qui reprennent des affaires de famille, comme des grands bistrots ou brasseries, ils essaient de les moderniser pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et s'inscrivent dans la tendance "néobistrot". Enfin, on retrouve bien sûr tous ceux pour qui la cuisine est une vocation, qui ont envie de se lancer, soit après leur formation, soit après un passage par des cuisines prestigieuses, ou encore inspirés par des émissions de cuisine comme Top Chef."

Quel est leur usage et leur rapport au digital dans la restauration ?

"Le digital est partout dans la restauration et la prise de conscience des restaurateurs s’est fortement accélérée dans les deux à trois dernières années grâce à l’émergence de solutions digitales qui répondent à de plus en plus nombreux besoins. Malgré une appétence de plus en plus forte pour les outils digitaux, les contraintes de temps et de budget demeurent des freins importants à l’adoption massive de ces solutions par la majorité des restaurateurs. Environ la moitié des restaurateurs âgés de plus de 50 ans sont également plus lents à adopter ces technologies."

Quelles sont les success stories pour vous en restauration ? Et leurs facteurs clés de succès ?

"Incontestablement, je dirais Big Mamma Group (East Mamma, Ober Mamma, Mamma Primi), Alexandre Giesbert et Julien Ross (Daroco, Roca, Rococo), Privé de Dessert et Big Fernand dans des types de restauration différents, dont on a énormément entendu parler cette année, leurs points communs sont :

- choix rigoureux des fournisseurs et utilisation de ceux-ci dans la stratégie de communication, en mettant notamment en avant le le fait-maison, le local,

- histoire du restaurant (coulisses, plats, portrait du chef) racontée sur les réseaux sociaux,

- ton décalé et stratégie marketing réfléchie,

- prix en adéquation avec les attentes des consommateurs."

Choix rigoureux des fournisseurs, histoire du restaurant racontée sur le web, stratégie marketing réfléchie, prix adaptés : les clés du succès d'un restaurant

Comment vont évoluer les restaurateurs dans leur métier ? Qu’est-ce qui va changer ?

"Les restaurateurs vont être de plus en plus épaulés par la technologie pour prendre de meilleures décisions au quotidien, gagner du temps sur des tâches à faible valeur ajoutée et vont ainsi pouvoir consacrer plus de temps à la cuisine et l’accueil, ce qui devrait continuer à augmenter le niveau moyen des restaurants dans les prochaines années. Par ailleurs, de plus en plus d’acteurs évangélisent le marché du digital pour les restaurants sur des postes comme l'approvisionnement, la gestion RH, le recrutement, les réservations comme Zenchef, le marketing, la fidélisation, les solutions de caisse ou de paiement, et vont petit à petit s’insérer dans le fonctionnement quotidien des restaurants."

Quel impact est l'impact pour les fournisseurs et quelles sont les opportunités à saisir ?

"Malgré une forte digitalisation de la relation entre fournisseurs et restaurateurs, le contact humain risque de persister car le conseil apporté par les fournisseurs de vive voix reste très important. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les interlocuteurs de certains fournisseurs sont les chefs, qui ne sont pas forcément propriétaires des restaurants où ils travaillent et sont donc moins touchés par le digital dans leurs cuisines. Cependant, les fournisseurs peuvent profiter de cette révolution technologique pour améliorer la connaissance de leurs clients, de leurs besoins et ainsi mieux personnaliser leurs offres :

- Exemple 1 : proposer automatiquement des offres spéciales sur des produits présents sur la carte renseignée sur leur site web ou dans la caisse

- Exemple 2 : réapprovisionner des produits courants automatiquement en fonction des stocks du logiciel de gestion

- Exemple 3 : utiliser des données consolidées de milliers de restaurants qui utilisent des solutions cloud pour anticiper les tendances d’achat et la saisonnalité

"Le digital présente également une opportunité pour les fournisseurs de raconter l’histoire de leurs produits ainsi que celles de leurs clients via les réseaux sociaux. "

EN SAVOIR PLUS SUR ZENCHEF

Recevez toutes les astuces du chef!