Créer & Gérer son restaurant

10 astuces pour prendre de belles photos culinaires avec son smartphone

Les belles illustrations incitent les internautes à prolonger leur visite sur le site internet de votre restaurant et pourront sans aucun doute les tenter de vous rendre visite. Or vous avez sûrement sous la main un appareil plein de possibilités pour organiser une séance photo fructueuse et arranger vos photos : votre smartphone. Voici dix astuces pour réussir vos avec votre téléphone mobile.

1# Votre photo ne doit avoir qu’un seul modèle

Choisissez

Tout d’abord, lorsque vous prenez une photo de plat, concentrez-vous sur ce seul sujet. Il faut l’isoler et idéalement le mettre au centre de la photo pour bien le mettre en valeur. Par ailleurs, veillez à prendre en photo uniquement les plats « esthétiques » : un kebab suscitera moins d’appétence qu’un beau burger entouré de frites et de salades. Certains plats sont très bons mais sans beaucoup moins photogéniques comme la choucroute par exemple.

Le Keller

Marclee

2# Fuyez les flashs

Préférez la lumière naturelle provenant des fenêtres du restaurant

L’éclairage de la photo est capitale et la source lumineuse idéale est sans aucune doute la lumière du jour donne les plus belles couleurs. Douce le matin, dorée avant le coucher du soleil, elle enveloppera votre sujet à la perfection. Aussi, l’emplacement peut être stratégique, donc n’hésitez pas à placer vos plats près de la fenêtre par exemple, pour qu’ils soient inondés par l’éclairage naturel (encore faut-il qu’il fasse beau à l’extérieur !). Si vous avez un restaurant très lumineux, sortez des cuisines ! Dans tous les cas, bannissez le flash.

La véranda 

3# Pas de chichis 

Evitez le decorum inutile

Désencombrez le fond de votre photographie, il est inutile de multiplier les détails décoratifs. Le but est que le regard ne soit pas distrait, il doit se poser sur le sujet que vous souhaitez mettre en valeur et uniquement sur ce sujet. Il est donc primordial de privilégier un arrière plan ou un support uni, neutre, épuré et simple (bois, nappe, planche). Quelque que soit le support que vous choisissez, veillez à ce qu’il soit photogénique (la planche doit être propre, l’assiette nette etc…). Les cartons épais ou les planches peuvent servir de fond, et vous pouvez même les peindre de différentes couleurs pour les assortir au sujet que vous photographiez.

Le Privé de dessert 

4# Essayez tous les angles de prises de vue ! 

Multipliez les positions

Selon ce que vous photographiez et le sujet auquel vous souhaitez donner de l’importance, l’angle de vue doit être choisi avec soin.  Si vous prenez en photo une salade composée ou une crêpe, il est plus judicieux de choisir une prise de vue aérienne, et de prendre de la hauteur par rapport au sujet. Mais si c’est un mille feuille, un cheese-cake ou par exemple un club sandwich, alors positionnez-vous sur le côté. Bref, tout dépend du sujet et du volume. Après, rien ne vous empêche de tester plusieurs angles, de comparer pour mieux choisir !

Café des marronniers 

Folia

5# Jouez des gros plans

Avec parcimonie et délicatesse

Les détails ont leur importance, surtout pour certains plats. Aussi, il est pertinent de concentrer votre appareil sur ces éléments pour mettre en valeur la texture et les couleurs du plat.

Au Bouchon Brionnais

Hansan

Quai 11

#6 Ne soyez pas tranchés ! 

Montrez le détail de vos créations culinaires

Pourquoi se focaliser uniquement sur les plats qui n’ont pas été touchés ? Les photos post-dégustation font aussi saliver. Parfois, une part de gâteau tranché, une pâtisserie découpée laissant par exemple entrevoir un coeur fondant au chocolat peuvent être également un excellent sujet de photographie, tout comme les différentes couches qui composent un millefeuille gourmand. À vous de laisser entrevoir les différentes textures et saveurs qui composent votre plat !

La Gargouille

7# Exploitez les étapes de préparation 

Documentez la construction de vos plats

La préparation aussi mérite bien quelques clichés et a un bon potentiel alléchant, surtout que certains aliments sont bien plus esthétiques crus que cuits ( exemple le saumon ).

El mercado

Gaïa

8# Jouez sur les contrastes

Faites ressortir les ingrédients de la composition de vos assiettes

C’est un fait, les contrastes attirent l’oeil. Pour cette raison, sélectionnez des fonds qui contrastent avec les couleurs de vos plats. Si le plat que vous photographiez est de couleur claire, misez sur un fond noir ou sombre. En revanche, privilégiez un support pâle ou clair si les aliments présentés sont pleins de couleurs, foncées et vives.

Les trois petits cochons 

Au Bouchon Brionnais

La véranda

#9 Accessoirement…

Mettez en scène vos ustensils

Des accessoires peuvent avoir leur importance. Par exemple, une saucière qui laisse s’échapper la sauce coulante sur un steeak, un pinceau pour étaler un peu d’huile afin de faire briller les salades ou les viandes, des serviettes colorées pour vivifier un peu le cliché.

10# Filtrez ! 

Servez-vous des réseaux sociaux

La photo est l’information la plus percutante, la plus éloquente. D’ailleurs, les applications pour les éditer, les arranger, les corriger foisonnent. N’hésitez pas à télécharger des outils comme Snapseed, ( pour apple, pour android ) ou encore Instagram ( pour Apple, pour Windows, pour Android ), réseau social incontournable pour toucher les foodies et autres passionnés de gastronomie. Vous pourrez alors jouer sur les filtres, la luminosité, les contrastes, la saturation, bref, que d’éléments pour perfectionner vos clichés et épater les internautes !

Maison Marie 

Heba Hitti, 13 juin 2017

Vous aimerez aussi