Digitaliser son restaurant

3 raisons de choisir une caisse enregistreuse digitale pour votre restaurant

Le 1er janvier 2018, les restaurateurs devront mettre aux normes leur caisse enregistreuse suite à la parution d’un décret qui vise à lutter contre la fraude à la TVA. Pour certains, ce sera peut être l’occasion d’opter pour un POS (entendre « point of sale »). Cette solution logicielle d’encaissement facilite la gestion de son restaurant, à condition de bien vérifier sa certification, sous peine de devoir payer une amende de 7500 euros.

1# Gagnez du temps dans la gestion de la comptabilité

Le ticket Z qui synthétise la caisse du jour vous donne des maux de tête ? Les logiciels de caisse vous permettent de réaliser cet état récapitulatif de fin de journée en quelques clics. Vous pouvez ensuite l’envoyer directement à votre expert-comptable par email ou le transférer dans des logiciels comptables. Résultat : vous automatisez des tâches administratives chronophages pour mieux vous concentrer sur l’accueil de vos clients ou de la cuisine.

2# Réduisez le temps d’attente de vos clients

La vision de tables vides alors que des clients attendent d’être installés est souvent l’un des pires cauchemars des restaurateurs. Utilisé correctement, couplé avec une bonne gestion des réservations et d’un plan de salle, un logiciel de caisse vous permet de réduire cette attente et donc bien souvent, d’augmenter la satisfaction client.

Une prise de commande plus précise et rapide

Grâce à une pocket, un iPad ou une tablette mobile, le serveur peut prendre directement la commande et envoyer le bon en cuisine afin que le chef et la brigade se chargent de la préparation. Le processus est donc simplifié : le personnel de salle n’a plus besoin de retenir des dizaines d’informations ou de les noter sur un calepin, de les reporter ensuite sur la caisse avec le grand risque d’oubli que cela comporte. Imaginez les pertes sur votre chiffre d’affaires quand, au lieu de trois verres de vin, votre serveur n’en enregistre que deux, à plusieurs reprises dans la journée. Les conséquences pourraient être pires sur l’e-réputation de votre restaurant, si par exemple, il ne notifie pas au chef la présence d’un client avec une allergie au gluten qui a commandé une soupe à l’oignon remplie de croûtons de pain.

Augmentez la satisfaction de service de vos clients

Ces minutes sont autant de temps gagné pour une potentielle vente additionnelle à la fin du repas, comme la prise d’un ou de deux cafés (à condition que le premier soit bon).  Le déroulement d’un service rapide et précis peut conduire à des commentaires très positifs, notamment sur le temps du déjeuner, qui contribueront également à améliorer l’e-réputation de votre restaurant. Pensez à adopter un outil pour publier les avis de vos clients sur le site internet de votre restaurant.

3# Identifiez facilement les produits générateurs de marges

Est-ce que votre dernière offre « fromage gourmand » a bien fonctionné ? Les soft drinks vous permettent-ils d’augmenter vos marges durant l’happy hour ? Votre plat du jour est-il assez commandé ? Un logiciel de caisse doit vous permettre de répondre à toutes ces questions puisqu’il calcule et vous offre une vue complète des bénéfices et des pertes, selon les heures de service, les jours ou les semaines. Ces données ont pour objectif de vous aider à ajuster votre offre pour attirer de nouveaux clients et à mieux calculer les ratios utiles au développement de votre établissement.

Anaïs Digonnet, 29 juin 2017

Vous aimerez aussi