Ouvrir & Gérer son restaurant

5 manières de rendre les additions de votre restaurant originales : le concept "payez ce que vous voulez"

Dans la série « démarquez-vous à travers une addition originale », la 3e astuce proposée est assez osée, légèrement risquée, mais ne manquera pas d’attirer de nouveaux clients et l’attention sur votre établissement. 

Le concept “pay as you want”

Lancé par le groupe de rock Radiohead qui avait proposé à leurs fans de payer ce qu’ils voulaient pour télécharger leur album, ce système a été adopté par la restauration. Le principe est simple: c’est au client d’évaluer le coût de son repas et de choisir combien il va payer.

Franc succès pour une addition originale dans les Hautes-Pyrénées 

« Grâce au bouche à oreille, cela a donné une nouvelle clientèle »

Testé pendant un mois et demi dans l’établissement Le Gazaou dans les Hautes-Pyrénées, la restauratrice Dominique Pucheu raconte que c’était un moyen  «de montrer à de nouveaux clients qu’on n’était pas si cher que cela, qu’il fallait oser rentrer dans nos locaux». Sa stratégie a effectivement attiré de nouveaux clients qui n’ont pas hésité à jouer le jeu. Certains se montraient même particulièrement généreux puisqu’ils payaient plus que les tarifs normaux.

Un « menu anti-crise » à Vannes

À Vannes, c’est l’établissement l’Eden qui a fait ce pari pendant un mois. Mis à mal par la crise, le restaurateur a mis au point le « menu anti-crise », dont le prix est choisi par le client. L’opération avait été annoncée dans la presse locale, mais avant même qu’elle ne débute, l’établissement avait déjà fait salle comble, attirant des clients tantôt poussés par la solidarité, tantôt par le buzz.

addition_originale_menu_anticrise_visibilite_restaurant.png

Source : page Facebook de l’Eden

Prix au choix : une opération pertinente et audacieuse pour votre restaurant

Même si l’intiative s’est avérée payante dans certains établissements, le système n’est pas sans risque. L’idéal serait d’appliquer cette idée de manière ponctuelle. En effet, ne faisant pas grand cas de la confiance accordée, des clients ne jouent pas le jeu et en profitent pour s’offrir un repas (presque) à l’oeil !

Découvrez ici la troisième astuce pour une addition décalée 

visibilite_restaurant_payer_bisou.pngvisibilite_restaurant_payer_bisou.pngvisibilite_restaurant_payer_bisou.pngvisibilite_restaurant_payer_bisou.png

Heba Hitti, 15 septembre 2016