Tendances

8 nouvelles applications à connaître pour devenir un restaurateur connecté

Transformer son restaurant en espace de co-working ou permettre à ceux qui n’ont pas trouvé où manger de réserver la dernière table de votre établissements : ces nouveaux services modifient la manière de gérer son affaire au quotidien. Petit tour des nouveautés pour devenir un restaurateur connecté.

BIM

Devenez un restaurant accessible

L’application se place sur le marché des restaurants premiums de Paris. L’idée : faire découvrir et faciliter l’accès et la réservation aux foodies à des tables dites inaccessibles et qui ne sont, pour 90% d’entre elles, que réservables par téléphone. En facilitant le paiement en ligne, Bim veut aussi protéger ces restaurateurs contre le no-show.

Dojo

Faites partie des meilleurs plans de vos clients

Dojo est une application qui sélectionne tous les jours les meilleurs plans à Paris, notamment les restaurants. 3 à 4 lieux sont recommandés par catégorie. L’application aime les nouveautés. N’hésitez pas à vous faire connaître si vous ouvrez dans la capitale française voire même à Londres !

FrenchWork

Ouvrez vos restaurants aux free-lance en dehors des heures de repas

Votre restaurant est vide le matin mais aussi entre les heures du déjeuner et le dîner mais vous payez quand même un loyer complet ? Pourquoi ne pas louer vos tables à des indépendants qui souhaitent pouvoir travailler à l’extérieur de chez eux ? Depuis début juillet, le service de FrenchWork est lancé à Toulouse et à Paris. Sur les 10 euros payés par chaque free-lance pour rester dans l’établissement durant toute la demi-journée, la moitié est reversée au restaurant.

Fudo

Attirez les clients de dernière minute qui recherchent une table près de chez vous

Le principe : les clients recherchent une table de libre et un nombre de couverts précis dans un restaurant parisien. Fudo géolocalise en temps réel les disponibilités des restaurants, propose une table aux clients qu’ils peuvent sélectionner et payer en ligne directement depuis l’application. Le restaurateur peut quant à lui mieux gérer ses flux et éviter les tables vites et/ou les no-shows puisque la note est déjà réglée. Fudo est très pratique pour combler les réservations non honorées de dernière minute !

Grood

Une livraison, plusieurs clients

Si vous faites de la livraison dans votre restaurant, n’oubliez pas de vous renseigner sur Grood. L’application permet à plusieurs personnes situées au même endroit (collègues de travail, co-locataires, habitants dans le même immeuble, invités pour une soirée foot) de commander à plusieurs sur une seule et même livraison. Un bon moyen de capitaliser sur la marque de votre restaurant pour vous faire connaître, à condition de faire savoir (sur le packaging de vos plats par exemple) que vous acceptez aussi les réservations.

LasTable

N’ayez plus de tables inoccupées dans votre restaurant

Une table de libre ? Une annulation à la dernière minute ? LasTable permet aux restaurateurs de notifier aux clients la disponibilité de vos dernières tables afin d’optimiser leur taux d’occupation. Les offres ne sont visibles qu’auprès des utilisateurs de l’application et sur mobile uniquement. Vous pouvez aussi ajouter une réduction pour rendre votre offre plus attractive. Le plus : l’app LasTable ne prend pas de commission au couvert, mais propose un abonnement (comme Zenchef!).

LunchR

Limitez l’attente de vos clients attablés 

Le service de la startup montpelliéraine incarne la parfaite tendance du click’n’collect mais à table. « L’idée est que le plat soit prêt à être servi dès que le client entre dans le restaurant car la pause déjeuner en extérieur est souvent sacrifiée sur l’autel du temps d’attente », explique Loïc Soubeyrand, le créateur, dans les colonnes de Challenges. LunchR permet ainsi de convaincre de nouveau ceux qui ne voulaient plus revenir au restaurant du temps de midi. Le restaurateur peut aussi mieux gérer les coups de feu voire proposer des réductions aux heures où il y a moins d’affluence. Un commission de 10 à 15% TTC est prélevée sur chaque commande.

Noogat

Simplifiez la venue de votre client au restaurant

L’addition est toujours un moment difficile pour les clients : avec NOOGAT, son montant est directement prélevée sur le compte de ces derniers et ils n’ont plus à sortir leur carte bleue. Par ailleurs, les restaurants partenaires de la start-up font partie d’une sélection restreinte de tables très qualitatives pour qui la société veut maximiser le taux de remplissage et augmenter le panier moyen sans jamais demander de réduction. Le restaurateur reçoit également des informations sur le contexte de la réservation et le profil du client ce qu’il lui permet d’adapter son service en salle. « Nos utilisateurs sont à la recherche d’expérience et de service, et ont tendance à tester beaucoup plus d’éléments de la carte, en solide comme en liquide », souligne Benjamin Leeba, le fondateur.

Heba Hitti, 6 février 2017

Vous aimerez aussi