Tendances

Aller au restaurant seul, le nouveau mode de consommation des actifs

A l’heure où on partage les tables comme les plats au restaurant, il ne faut pas oublier que presque 1 tiers des clients sont seuls quand ils vont au restaurant. En 2016, 30% des visites de la restauration commerciale étaient faites par des personnes seules, selon The NPD Group.

+ 9% de mangeurs solo entre 2010 et 2016

Le boom des voyageurs solo concernerait-il les gourmands au restaurant ? Oui, si on en croit la dernière étude de The NPD Group, un des leaders de l’étude de marché dans la restauration. En 2016, ces clients unitaires auraient ainsi représenté 30% des visites globales, soit une augmentation de 4% depuis 2015 et 9% depuis 2010.

Les clients mangent solo au restaurant surtout pendant le petit-déjeuner

Le matin reste le temps de consommation qui rassemble près de 50% des clients solo, contre 30% à l’heure du déjeuner et 15% en soirée. Les dépenses totales des adultes visitant les points de restauration commerciale seuls représentent ainsi 11 milliards d’euros.

Qui sont les gourmands solo qui viennent au restaurant ?

Ces clients qui aiment manger en solitaire sont souvent des actifs entre 18 et 49 ans. Les oLes smartphones et les ordinateurs portables ainsi que l’émergence d’un mode de consommation et de prise de repas plus nomade semblent avoir décomplexé les consommateurs individuels et aidé à l’accélération de ce phénomène.

Comment attirer les clients solo dans son restaurant ?

Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group analyse : « Le déjeuner en solo en restauration à table est habituellement compromis par le manque de rapidité du service. Une solution s’offre aux restaurateurs : proposer moins de plats, mais garantir  un service en 15 ou 30 minutes en fonction du choix. La déstructuration des repas rapides impose de nouvelles règles du jeu » .

Anaïs Digonnet, 10 mai 2017

Vous aimerez aussi