Digitaliser son restaurant

3 façons d’appliquer l’analyse prédictive au restaurant pour une meilleure performance

Pour doper leurs performances, de plus en plus d’entreprises utilisent des algorithmes prédictifs pour mener des actions marketing. Pour les restaurants, ces technologies sont une réelle proposition de valeur : elles leur permettent d’identifier les comportements, habitudes et aspirations de la clientèle pour ensuite adapter l’offre en conséquence. Comment ce nouvel outil peut-il s’appliquer à la restauration ?

#1 Identifier les clients à haute valeur ajoutée

En analysant les comportements en ligne comme les pages visitées, le temps passé dessus ou les produits consultés, des algorithmes sont capables de segmenter finement la clientèle et de déduire les personnes susceptibles d’être intéressées par votre offre ou celles qui doivent être reconquises. On pourra ensuite prioriser les différents profils de clients en fonction de leur inclinaison à acheter. Cette méthode ajoute une dimension mathématique à la hiérarchisation conventionnelle qui repose sur la spéculation et l’expérimentation. Ce cas d’usage aide les équipes de vente et de marketing à identifier les comptes productifs plus rapidement, à perdre moins de temps sur les comptes moins enclins à acheter, et à développer des campagnes à succès. Concrètement, un restaurateur pourra diviser sa clientèle en fonction du ticket de caisse moyen des convives, des produits préférés ou distinguer des profils VIP aux clients à fort potentiel d’achat, par exemple sur la plateforme Zenchef ! Il pourra ainsi adapter ses campagnes de communication par newsletter ou SMS, selon les différents profils afin de les convaincre de revenir.

#2 Améliorer l’image de marque

Le marketing prédictif permet d’analyser la satisfaction client et son seuil de tolérance, entre autres à travers l’analyse des commentaires sur les réseaux sociaux ou des enquêtes de satisfaction. La plateforme Zenchef utilise ce type de procédé en indiquant au restaurateur les mots clés récurrents choisis par les clients dans leurs formulaires de satisfaction pour décrire leur expérience au sein de l’établissement.
Grâce à l’analyse de sentiment, les professionnels du marketing et de la communication sont capables de détecter tout changement dans la perception de leurs marques, tout retour négatif envers un nouveau produit, et toute réaction à une nouvelle campagne. Ces avis leur permettent d’identifier des sources de frustration pour leurs clients réels ou potentiels qui peuvent être résolues ou améliorées.

#3 Optimiser les stocks

Certaines enseignes font déjà appel à des modèles mathématiques qui analysent en temps réel les tendances du marché, le comportement des clients et croisent ces informations avec des données météorologiques et démographiques pour anticiper, selon un modèle de probabilité, l’approvisionnement du stock et obtenir une meilleure gestion de l’effort et de la logistique. Quand de fortes chaleurs sont prévues, le logiciel de la chaîne McDonald’s modifie non seulement l’affichage des produits aux bornes pour afficher en priorité glaces et sorbets, mais il indique également que les stocks de tels produits fondront plus rapidement.
Précisons que si les algorithmes ne sont pas votre tasse de thé, les fonctionnalités du plan de table de la plateforme Zenchef permettent aux restaurateurs d’anticiper le taux d’occupation en salle et d’adapter les stocks en adéquation.

Clément Pommiès, 2 août 2019