Digitaliser son restaurant

Les annonces numériques au restaurant

La digitalisation poursuit son petit bout de chemin au sein de l’hôtellerie restauration. Si les grandes chaînes de Fast Food sont quasi toutes passées aux bornes tactiles pour la prise de commande, les plus petits ne sont pas en reste et tentent de tirer leur épingle du jeu. Les clients sont aujourd’hui attentifs à de nombreux paramètres : réputation et avis sur les réseaux sociaux, engagement éco-responsable et qualité des produits… Digilor vous fait découvrir les annonces numériques qui se démocratisent au sein des restaurants, notamment pour valoriser leur savoir-faire.

#1 La communication sur les engagements éco-responsables

Via des écrans d’affichage dynamique, des tableaux numériques ou des tablettes tactiles, les restaurants rassurent de plus en plus leur clientèle et affichent leur engagement éco-responsable. Des annonces se succèdent pour montrer :

  • la possibilité d’emporter le reste de son plat dans un Doggy Bag afin d’éviter le gâchis et la gêne des clients qui n’osent pas demander ;
  • la participation aux applications contre le gaspillage comme Too Good To Go ;
  • les efforts réalisés par le restaurant comme l’utilisation de serviettes et autres consommables faits avec des matériaux recyclés ;
  • les menus élaborés en tenant compte de la saison des aliments et l’effort particulier apporté à l’alimentation bio et locale.

#2 Les récompenses, prix gagnés et témoignages des clients

C’est aujourd’hui systématique, les clients dégainent leur portable pour passer la réputation d’un restaurant au peigne fin. Avis Google, Facebook, TripAdvisor, chacun utilise sa technique et contemple les visuels de son choix pour se faire sa propre idée. Si les avis sont bons, autant prendre les devants et les valoriser. C’est pour cette raison que les restaurateurs se munissent de plus en plus de dispositifs outdoor et vitrine pour les afficher aux yeux de tous. Finis les autocollants du Petit Futé et de TripAdvisor, aujourd’hui on incite le passant à entrer en salle grâce aux vitrines digitalisées et aux chevalets numériques. Ils valorisent les avis et notes clients avec dynamisme.

Les dispositifs numériques permettent de présenter un contenu multimédia. Ainsi les panneaux d’affichage traditionnels deviennent désuets. On les remplace par des vidéos et photos qui défilent les unes après les autres. On peut y découvrir des photos de personnalités qui sont venues manger au restaurant ou encore l’éventail des prix et récompenses remportés par l’établissement.

#3 Les annonces « fait maison » et engagement de qualité

Les clients sont toujours à la recherche du petit restaurant avec un savoir-faire culinaire particulier qui saura ravir leurs papilles. Bien souvent, on s’interroge sur la provenance des aliments et sur la manière de les cuisiner ? Est-ce du fait maison ou de l’industriel ? Est-ce des produits frais ou du surgelé ? L’affichage dynamique se répand via des écrans principalement pour répondre à ses différentes interrogations. Le mot du chef, la provenance des aliments et l’engagement fait maison y sont par exemple présentés afin de convaincre le prospect de la qualité de l’établissement.

#4 Les suggestions du moment & plat du jour

Avant, on retrouvait des stop-trottoirs et des panneaux d’affichage à la craie ou au crayon permettant de présenter les suggestions du moment et le plat du jour. On dispose aujourd’hui de ces mêmes outils mais digitalisés. Conséquence : le passant ne se limite plus à un simple écriteau. Il profite de supports numériques pour voir directement les suggestions et spécialités au format image et vidéo. La bonne méthode pour jouer sur ses sens et lui donner envie de franchir le pas pour se régaler.

En dehors comme à l’intérieur du restaurant, la digitalisation est porteuse de nombreuses opportunités. Les prospects ne sont plus limités à un affichage print pas toujours lisible. Ils profitent du multimédia pour obtenir de nombreuses informations qui vont créer chez eux l’envie d’en découvrir davantage.

Camille Bacquaert, 25 juin 2019

Vous aimerez aussi