Tendances

Le Beaujolais nouveau est arrivé mais la fête n’est pas au rendez-vous

beaujolais_nouveau_arrivee_2015.jpgEncore sous le coup des attentats, les bistrots parisiens ont peiné à faire le plein jeudi pour l’arrivée du Beaujolais nouveau, un millésime 2015 pourtant encensé par les professionnels et brandi comme symbole d’un art de vivre à défendre.

Une année particulière pour le Beaujolais nouveau

Dans des cafés déjà affectés par une baisse de fréquentation, les éternels débats sur le goût de banane ou de mûre de ce vin primeur ont fait place cette année à des considérations plus graves. «En étant ici aujourd’hui, on ne fête pas vraiment le Beaujolais, on n’a pas trop le coeur à ça, mais on est solidaires, on fait travailler le bistrot», explique Arnaud Fenies pour Le Progres, qui travaille dans la sécurité des cafés et restaurants, accoudé au zinc du «Bistrot Mélac».

Le restaurant du 11e, situé à quelques centaines de mètres de la terrasse de «La Belle Equipe» et non loin du «Comptoir Voltaire», deux établissements frappés par les attentats du 13 novembre, est habituellement très couru pour le Beaujolais. Mais en ce jeudi midi, il n’est rempli qu’à moitié.

Devant le restaurant «Le Gavroche», dans le quartier de la Bourse au coeur de Paris, l’état d’esprit des clients est le même : «Aujourd’hui c’est d’autant plus important d’être là, de ne pas changer les traditions», juge Yves Millardet, financier, qui discute avec des amis.

Mais chez Legrand Filles et fils, prestigieux caviste du même quartier, l’ambiance est inhabituellement calme pour un jour de Beaujolais nouveau. «En temps normal, le restaurant déborde», constate Raphaël Huet, responsable de la cave et du comptoir de dégustation.

Le Beaujolais nouveau, symbole de l’art de vivre français

Alors que le Beaujolais nouveau est un symbole de l’art de vivre, une cinquantaine de vignerons du Beaujolais ont, eux, décidé de sillonner la capitale en 2CV, «symbole de tradition française» pour défendre les valeurs qui se cachent derrière le Beaujolais nouveau.

Source : Le Progres.fr – Crédits photo : Stéphane Guiochon

Et vous, comment avez-vous accueilli l’arrivée du Beaujolais nouveau dans votre établissement ? 

***

Découvrez également notre article :
« 
Beaujolais Nouveau : des idées de menu pour accueillir le Beaujolais Nouveau dans votre restaurant ! »

Zenchef, 19 novembre 2015