Insolite

Les articles les plus insolites volés au restaurant

Les convives au restaurant sont pleins de surprises. À titre d’exemple, ils ne peuvent résister parfois à l’envie d’emporter avec eux des objets trouvés chez leurs hôtes. Besoin compulsif, désir de compenser un manque de satisfaction suite à la visite, ou tentation d’emporter un souvenir rappelant une expérience inoubliable ? Seuls eux le savent. En attendant, les restaurateurs nous racontent les larcins de leurs invités…

#1 Les vols classiques

Coutumière des clients filous dans son établissement, Gladys (Les Petites Assiettes) voit régulièrement disparaître « les salières, les poivriers, les couverts, les verres, les porte-couteaux ». Tout ce qui figure sur les tables est très prisé par les convives et surtout, très facile d’accès !

#2 Les vols pratiques

Il arrive que le restaurant devienne un véritable supermarché pour les clients ! En témoigne Antonio (À la Frégate) :c »Ma serveuse a stoppé un client qui partait avec les carrés éponge pour s’essuyer les mains; ils sont tombés de sa poche juste devant la porte de sortie. Honte de rien. » La poubelle est par ailleurs un item qui a aussi beaucoup de succès : « On nous a volés la poubelle en inox des toilettes. Très fort de traverser la salle de resto avec !« , se rappelle Christian (Le Chaudron), tandis que Benoît (Bluebird Chelsea) déplore l’appropriation d’une « corbeille en osier dans les toilettes ainsi que des chaises de la terrasse ».

#3 Les vols décoratifs

Semblant partager les mêmes goûts que les restaurateurs en termes de décoration, les convives chipent souvent de leurs ornements !  « Toutes nos petites plantes vertes en décoration sur nos tables ont été raflées sous les yeux de notre caméra de surveillance par une seule et même cliente (elle a fait le tour des tables du restaurant) », raconte Sophie (Privé de dessert). »Nous avons essayé de les récupérer gentiment en contactant la personne qui avait fait la réservation. Résultat : 3 faux avis horribles sur TripAdvisor, dont un mentionnant « de ridicules petites plantes sur table ».

Dans le même genre, le restaurant À taaable s’est quant à lui vu dérober « un buis devant la porte« , tandis que les clients de l’établissement Les Petites Assiettes ont fait disparaître « deux pieds de bambou devant la façade du resto; nous avons été contraints de les cadenasser lorsque l’on en a racheté ».

#4 Les vols audacieux

Rien n’échappe aux chapardeurs, même ce qui se consomme y passe ! Rajiv (Le Maharajah) en a fait l’expérience : « Moi, j’ai une histoire assez dingue. Généralement, je mange dans mon resto comme un client. À peine mon plat servi, des clients arrivent. Je me lève donc, je les installe et leur donne la carte. En revenant prendre leur commande, je constate qu’ils sont en train de manger mon plat !
« Mais Monsieur, c’est mon plat ça!!
-Ah je pensais que c’était le nôtre.
-Mais il était posé sur la table d’à côté!!!!
-Ah pardon, je pensais que vous donniez des plats gratuit en apéritif…
-UN CURRY D’EPINARD!! EN APÉRITIF???!!! »

Il a payé mon plat et est parti sans rien manger. Sketch total. »

Mais il y a tout aussi insolite et culotté, comme par exemple « le crocodile empaillé ou la boules à facettes » du Berlin 1989 ou encore une « patère en bois, soigneusement dévissée dans les toilettes; prévoyant, le client a même pris les vis ! » raconte À Taaable. Décidément, même ce qui est cloué au mur ne leur résiste pas !

#5 Les gros butins

« Véritable fût de Beaujolais, tonneau de 120 bouteilles, » décrit Christian (Le Chaudron), ou encore « des bougies « Cire Trudon » (environ 70€ pièce) au niveau des toilettes, au sous sol : la cliente fit 3 ou 4 allers-retours pour préparer son forfait et se saisit de la bougie qu’elle garda dans son sac à main. De retour à l’étage au moment de payer, elle sortit son porte-feuille; celui-ci était rempli de cire ! Je crois me rappeler que ce dernier devait couter 3 ou 4 fois le prix de la bougie…. Instant Karma » nous rapporte Maximilien, propriétaire de l’Ibérica à Strabourg. Décidément, les visites au restaurant peuvent se révéler enrichissantes !

Attention, les convives se montrent parfois généreux de leurs côtés et n’hésitent pas à laisser des petits souvenirs de leur passage : « On m’a laissé en cadeau, accroché dans les toilettes, un cintre : objet insolite 2014« ,(Les Petites Assiettes). Sans compter les traditionnels parapluies, les manteaux ou encore, « un skateboard et une trottinette » se rappelle Sidonie (SidØlivier).

Heba Hitti, 10 janvier 2018

Vous aimerez aussi