Créer & Gérer son restaurant

Comment attirer des touristes américains dans son restaurant

Dans le fameuse « to do list », des Américains voyageant en France, goûter à la gastronomie française est bien souvent en pôle position. Pourtant, le constat est souvent sans appel sur le mauvais accueil qui leur est réservé dans les restaurants français. Voici quelques idées pour qu’ils viennent dépenser leur dollars dans votre établissements, en parlent sur les réseaux sociaux et reviennent l’année d’après.

Adoptez un site internet adapté à tous les formats de lecture pour mettre en avant le restaurant

18 heures à New York, minuit en France. Votre restaurant ferme ses portes à Paris mais le (futur) visiteur yankee sort tout juste du bureau pour aller préparer sa valise et son séjour dans la capitale gauloise. Il compte bien trouver une adresse pour dîner le lendemain soir avec ses 5 clients européens, après son arrivée à Roissy. Un ami lui a conseillé votre table, trouvée par hasard dans une des rues dont Paris à le secret. Problème, impossible de trouver le site internet, ni une page Facebook de votre restaurant pour consulter le menu, les tarifs ou simplement si vous prenez l’Amex.

Ouvrez la réservation en ligne pour votre restaurant

Pire, il ne peut pas réserver en ligne, doit attendre son arrivée à l’hôtel le lendemain pour téléphoner alors qu’aux USA, ces services de réservation en ligne existent depuis près de 20 ans. Impatient, il décide de chercher une autre adresse qui grâce à son bon référencement sur le web et un module de réservation en ligne aura ses faveurs. Dommage, vous venez de perdre une table de 6, un mardi soir.

Proposez un menu traduit en anglais

Êtes-vous sûr que vos serveurs savent traduire les plats de votre carte ? À moins de les former à parler un anglais de gastronome, vous pouvez déjà commencez par traduire vos menus, sur le site internet du restaurant, tout comme celui qui sera consulté à table. Cependant, ne vous contentez pas de Google Translator si vous n’êtes pas certain de la traduction : demandez conseil à des experts pour éviter des ratés de traductions ou faites confiance au service intégré du logiciel de Zenchef.

Faite preuve d’humour dans la langue d’Hemingway

« We have beer, as cold as you ex-girlfriend heart », Café Restaurant de la Méditerrannée

Les Américains ont le sens du verbe et aiment la personnalisation. Inventeurs du marketing ethnique, ils n’en seront que plus reconnaissants si vous savez leur parler dans une langue, avec des codes et un humour qu’ils connaissent. Inspirez-vous des grandes répliques de films de cinéma, de livres, testez vos blagues auprès de clients américains que vous connaissez déjà, d’amis expatriés et allez-y de bon coeur pour mettre en avant les plats de votre carte voire même, le nom de votre restaurant.

Chez Caro, It’s Goudes, port des Goudes à Marseille. Photo Zenchef / Anaïs Digonnet

Misez sur le service pour séduire les clients américains

Aux USA, le client est roi. Aussi et souvent, parce que les serveurs, payés au pourboire multiplient les efforts pour satisfaire les convives. Donc forcément le choc culturel est parfois difficile pour un Américain lorsqu’il fait face à des serveurs(ses) peu aimables (voire pas du tout) en France, qui ne parlent pas leur langue et à qui il faut toujours demander de l’eau ou du pain dès que son verre ou la bannière est vide.

Pensez au pourboire et aux avis !

Vous auriez tort de ne pas former votre brigade à cette clientèle américaine qui pourrait leur laisser un pourboire entre 15 et 20% de la note :

  • renforcez les explications relatives à la composition et à l’histoire des plats : de nombreux Américains ont des allergies et intolérances alimentaires et n’en seront que plus reconnaissant si vous leur évitez un séjour à l’hôpital pendant leurs vacances.
  • n’hésitez pas à faire de la vente additionnelle : ils sont habitués à recevoir des conseils pour savoir quoi manger, que boire et comment, tant mieux si leurs préférences alimentaires se dirigent vers vos plats les plus chers.
  • au niveau des boissons, s’ils demandent de l’eau, proposez des glaçons, c’est une habitude dans les restaurants outre-Atlantique et, précisez bien quel type de café ils souhaitent, l’allongé étant souvent plus apprécié que l’expresso.

Autre importance : un bon service sera certainement synonyme de bonne publicité gratuite pour votre restaurant, à travers un photo de votre plat sur les réseaux sociaux du client voire d’un bon avis. Si vous passez par un service de collecte et de publication de commentaires vérifiés sur le site internet de restaurant, comme celui de Zenchef, ce dernier aider à l’amélioration du référencement de votre site internet et à convaincre d’autres clients anglophones de venir s’attabler dans votre établissement.

Travaillez le fichier clients de son restaurant

Si vous réussissez à avoir les coordonnées de votre client, vous aurez plus de chance de le faire revenir. Comment ? En enregistrant son email dans votre fichier clients digital et en lui adressant des newsletter sur votre restaurant pour annoncer votre menu spécial Noël, une soirée pour le 14-Juillet ou une dégustation de vins de Bourgogne, en anglais of course !

Anaïs Digonnet, 16 octobre 2017

Vous aimerez aussi