Digitaliser son restaurant

« Avoir une bonne hygiène pour assurer une publicité positive à son restaurant »

La saison estivale est souvent synonyme d’un pic d’activité pour les professionnels des CHR. C’est aussi une période où l’on constate une recrudescence des contrôles sanitaires via l’Opération Alimentation Vacances. Robin Gérard, responsable marketing et communication pour Merieux NutriSciences, le groupe qui a récemment pris des parts dans la solution traQ’food, détaille les raisons pour lesquelles les restaurateurs devraient digitaliser la gestion de leur plan de maîtrise sanitaire.

18 mois après le lancement de l’application Alim’Confiance, quel est le bilan pour les restaurateurs ?

« Avec près de 300000 utilisateurs et 1 million de connexions depuis son lancement, l’application Alim’Confiance apparaît aujourd’hui comme une étape indispensable dans le processus de sélection d’un restaurant par les consommateurs. Ce nouvel usage montre bien l’intérêt croissant de la population française quant au niveau d’hygiène des établissements qu’elle fréquente. »

Pourquoi cette application change profondément le quotidien des restaurateurs ?

« Au même titre que certains avis clients sont devenus des éléments essentiels dans la prise de décision des consommateurs, les smileys d’Alim’Confiance peuvent peser sur la capacité des restaurants à attirer des nouveaux clients. Les restaurants qui bénéficieront d’une bonne note hygiène seront plus compétitifs que ceux qui ne l’afficheront pas. Pour le restaurateur, bien gérer son plan de maîtrise sanitaire devient donc primordial pour assurer une publicité positive à son établissement sur l’application et continuer de faire venir des nouveaux clients. Le plan de maîtrise sanitaire n’apparaît plus seulement comme une obligation légale mais aussi comme un véritable argument commercial pour faire la différence avec la concurrence. »

Quelles sont les trois choses essentielles qu’ils doivent appliquer pour obtenir une bonne note, notamment l’été ?

« Les contrôleurs sont particulièrement sensibles aux relevés quotidiens de températures des appareils frigorifiques, à la traçabilité des étiquettes ainsi qu’au respect des dates limites de consommation des produits, qu’elles soient premières ou secondaires. L’application traQ’food, installe des capteurs connectés dans les appareils frigorifiques des restaurants afin d’effectuer, de manière automatique, l’ensemble des relevés quotidiens de températures. Le restaurateur peut ainsi être alerté en cas d’anomalie par SMS ou via un appel téléphonique, ce qui lui évite de perdre sa marchandise. L’application constitue donc un atout indéniable en cas de contrôle des services gouvernementaux. »

Comment la digitalisation du suivi de leur plan de maîtrise sanitaire peut aider les restaurateurs à mieux gérer cette partie ?

« La difficulté d’un plan de maîtrise sanitaire bien exécuté réside principalement dans le temps nécessaire à son déroulement ainsi qu’à la bonne formation de son personnel. Autant d’éléments qui sont aujourd’hui centralisés et simplifiés par l’utilisation de logiciels adaptés aux besoins des restaurateurs. »

Anaïs Digonnet, 30 juillet 2018

Vous aimerez aussi