Créer & Gérer son restaurant

Comment une carte de restaurant bien élaborée peut augmenter votre ticket moyen

Carte_essentiel_restaurant.jpgAvec la crise, les restaurateurs sont obligés de faire de plus en plus attention au moindre détail : agencement du restaurant, design du site web ou encore élaboration de la carte du restaurant. Que ce soit présentation de la carte, noms des plats, choix des plats figurant en tête de liste, rien n’est laissé au hasard ! Mais comment faire pour établir sa carte avec efficacité et ainsi influencer ses clients à consommer davantage ? Zenchef vous livre quelques secrets…

La Carte du Restaurant: un enjeu stratégique et marketing

Deux chercheurs de l’université Cornell ont réalisé une étude publiée dans International Journal of Hospitality Management sur l’influence des cartes des restaurants sur les consommateurs. Ils ont ainsi analysé 217 menus et les choix de 300 personne ! Leur conclusion? La carte des restaurants influencent les choix des clients.

Et oui, bien établie, la carte d’un restaurant permettrait d’influencer les clients à consommer plus que prévu ou encore à choisir les plats les plus chers. Intéressant, n’est-ce pas ?

Une carte bien établie peut influencer les choix des clients

Selon l’étude, il s’avère que deux facteurs sembleraient jouer un rôle non négligeable dans la prise de décision des clients: la mise en page de la carte et la description du goût supposé des plats.

La mise en page de la carte

Les chercheurs ont tout d’abord constaté qu’un plat attire davantage l’attention s’il est écrit en gras, s’il est surligné ou s’il est encadré ; il serait alors plus souvent commandé. C’est à cet endroit qu’il est recommandé de mettre vos formules ou vos plats les plus chers, afin d’augmenter votre ticket moyen !

Le nom des plats

Les deux scientifiques ont également constaté que les plats décrits de manière excessivement raffinée se vendaient mieux car ils laisseraient supposer qu’ils ont meilleur goût (exemple : « Millefeuilles de pâtes aux légumes du soleil » est beaucoup plus alléchant que « Lazagne aux légumes», n’est-ce pas ?!).

Les chercheurs ont ainsi demontré que malgré le fait que la recette était la même pour les deux plats, les clients avaient quand même tendance à choisir les plats aux noms plus complexes (avec + 28 % de commandes que les plats aux noms simples).

L’influence de la carte sur le psychique des clients

Et ça marche ! Figurez-vous que les clients de l’étude estimaient que les plats aux noms compliqués avaient meilleur goût et qu’ils étaient prêts à payer 12 % de plus pour en consommer…

Vous savez ce qu’il vous reste à faire… 🙂

PS. Inscrivez-vous à notre formation gratuite par email « Comment augmenter le ticket moyen de son restaurant ? » :

 

Anaïs Digonnet, 14 décembre 2015