Tendances

Comment les vêtements professionnels aident les restaurants à se forger une identité de marque

Depuis 70 ans, Febvay crée des vêtements pour les professionnels des métiers de bouche dont les restaurateurs, avec la particularité de permettre le sur-mesure. Raphaël Hans, l’actuel directeur général qui a racheté l’entreprise il y 21 ans, explique comment les tenues des brigades aident les restaurants à construire leur identité visuelle tout en présentant les nouvelles collections de la marque.

Quelles sont les tendances actuelles en matière de vêtements professionnels pour la restauration ?

« Les restaurateurs et les chefs nous demandent des vêtements confortables pour leurs équipes, faciles d’entretien et surtout à leur image. Pour les brasseries traditionnelles et les bistrots, on voit un retour au tablier traditionnel, avec des couleurs vives. On enregistre une forte demande sur les tabliers en jean par exemple qui donnent un style urbain aux serveurs et renforcent les éléments de décoration des restaurants, très influencés par le côté « street ». On voit aussi une prédominance sur les camaïeux de gris qui rappellent toujours ce côté béton ciré, mais qui souligne aussi paradoxalement, et selon le concept du restaurant, un retour à la nature. Enfin, et c’est une tendance qui ne change pas, plus le restaurant monte en gamme, plus les tenues du personnel adoptent des couleurs sombres. »

« J’encourage donc les restaurateurs à intégrer leurs équipes en salle et en cuisine dans le processus de choix du vêtement »

Et pour les vêtements du chef cuisinier et de sa brigade ?

« Les cuisiniers se laissent de plus en plus tenter par des vestes autres que celles qui comptent les traditionnels 12 boutons, par exemple sur des vestes de cuisine qui ressemblent plus à des chemises. Febvay a aussi lancé une nouvelle ligne avec un polo au col mao pour rajeunir la tenue, en insérant des mailles respirantes, extensibles et un polyester coton qui ne froisse pas afin que le personnel ait assez d’aisance dans ses mouvements. »

Quels conseils donneriez-vous à un restaurateur qui souhaite renouveler la tenue de sa brigade ?

« Il faut se différencier des autres : tester le gilet sur la chemise noire ou les grands tabliers. Même chose lorsqu’ils travaillent leur identité de marque ou leur concept, ils doivent penser à la tenue de leur personnel afin que cette dernière soit en adéquation avec la charte graphique de l’établissement et le ton donné à la décoration intérieure. Enfin, quand on impose une tenue professionnelle à quelqu’un, il faut que la personne se sente bien en la portant. J’encourage donc les restaurateurs à intégrer leurs équipes en salle et en cuisine dans le processus de choix du vêtement. »

 

Anaïs Digonnet, 5 avril 2017

Vous aimerez aussi