Tendances

Comment parler de la cave à vin de son restaurant sur les réseaux sociaux ?

7 jeunes Français sur 10 déclarent boire du vin, 40% durant le week-end d’après les chiffres de l’étude 2016 Ifop / Vin & Société. Pour découvrir l’univers du vin, les consommateurs âgés de 18 à 30 ans se tournent à 40% vers leur famille, 27% vers leur amis et 19% sur Internet et les réseaux sociaux.

 

Eviter le syndrome de la page blanche sur les réseaux sociaux

Poster des photos des vins de sa carte

Des chiffres qui montrent que les restaurateurs ont tout intérêt à parler des bouteilles référencées dans leur cave à vin pour attirer des clients dans leur restaurant. De plus, terminée la page blanche lorsqu’il s’agit de savoir quoi publier sur Facebook ou Instagram ! Parler de sa carte des vins peut être un très bon moyen de publier un contenu riche et disruptif sur son restaurant, qui changera un des photos de produits bruts arrivés dans la cuisine et des assiettes bien servies encore fumantes. Conseils avec Florentine Mähler Besse, Doctorante en Sciences du Langage sur le vin à la Sorbonne-Paris.

1# Jouer entre tradition et modernité

Les mots « châteaux » et « domaines » sont toujours dans le coup

« Globalement, dans le vocabulaire utilisé pour parler du vin, on dans la tradition mais on renouvelle la manière d’en parler. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de légendes mettent en avant la valeur traditionnelle du vin avec l’utilisation de termes issus des champs lexicaux qui réfèrent au “château”, au “domaine”, aux “armoiries” ou au “vigneron”. »

 

Des couleurs moins classiques pour les étiquettes des bouteilles de vin

« On sent cependant un renouveau sur les couleurs, notamment des étiquettes, avec par exemple du rose et du violet qui sont des variantes du rouge, la couleur la plus classique dans le milieu vinicole. Aujourd’hui, le orange a aussi la côte car il donne une touche plus vivante et plus vitaminée. Le vert sert également à évoquer l’aspect naturel d’un vin biodynamique, par exemple. Attention avec le bleu cependant : cette couleur est à utiliser avec précaution car elle peut incarner autant un naturel qu’artificiel. »

2# Parler de goûts plutôt que de couleurs

Décrire les vins de son restaurant autrement

« Sur la majorité des cartes, les vins sont classés par région ou par couleur. Sur les réseaux sociaux, on peut mettre plus en avant les caractéristiques gustatives. On peut aussi parler du cépage, préciser si le vin est naturel, bio, en barrique, décrire la méthode de ramassage ou encore évoquer le type de vignerons, si c’est un négociant ou une propriété familiale. »

 

Heba Hitti, 21 novembre 2016