Tendances

Comment rassurer les clients de son restaurant face à la polémique sur la contamination des oeufs

250 000 oeufs contaminés au fibroponil auraient été mis sur le marché en France entre avril et juillet. Si les risques sanitaires apparaissent faibles pour la santé humaine, selon le ministère de l’Agriculture, certains de vos clients se posent peut-être des questions. En attendant de connaître la liste des produits touchés, voici quelques idées pour rassurer vos convives et peut-être innover dans votre restaurant.

Pâtes, fonds de tarte, pâtisseries, mayonnaise, salades composées, omelettes et autres oeufs Bénédicte, incontournables des brunchs…autant de produits qui contiennent des oeufs ou des traces. Avec la polémique qui enfle sur une contamination de certains lots, certains clients peuvent se montrer méfiant. Il est alors de votre devoir de restaurateur de les tranquilliser.

Communiquez sur la provenance des oeufs utilisés

Soyez transparents sur ce qui mijote dans vos casseroles

Comme nous l’expliquions dans notre guide sur les 10 conseils pour la réussite de son restaurant en 2017, les clients veulent connaître la provenance de ce qui se trouve dans leur assiette. Si vous êtes un restaurant fervent du bio ou acheteur de produits locaux, n’hésitez pas à mettre cette information en avant sur votre ardoise. pour rassurer ceux qui se poseraient des questions avant de réserver dans votre restaurant. Sur les réseaux sociaux, accompagnez votre publication d’une photo dans le poulailler et, si c’est possible, identifiez le producteur.

Appelez votre fournisseur

Afin de ne pas rester sans réponse aux questions des clients inquiets, passez un coup de fil à votre fournisseur afin de lui demander la provenance des oeufs que vous utilisez. Pouvoir donner une information claire et vérifiée à vos clients vous permettra d’éviter la suspicion, les fausses rumeurs et le bad buzz

Adoptez des poules

Parce que l’on n’est parfois jamais mieux servi que par soi-même ! Certains créent des potagers aux abords de leur restaurant ou sur le toit de ce dernier, pourquoi ne pas monter un petit poulailler si vous avez de l’espace ? La production d’oeufs ne sera peut-être pas suffisante mais au moins vous pourrez mettre en avant leur provenance et donner des nouvelles de vos poules pondeuses à vos fans sur la page Facebook  ou le compte Instagram de votre restaurant.

Mettez en avant tous les plats pour lesquels vous n’avez pas cassé de coquille

Reprenez toutes les fiches recettes des plats de votre carte et mettez en lumière ceux qui ne contiennent aucune trace d’oeuf. Si vous n’avez pas encore succombé à un menu sans produit animal, il serait peut-être temps de vous y mettre pour la rentrée ! Inventez ou demandez à votre chef de réfléchir à une proposition vegan pour les entrées, les plats chauds ou encore les desserts et mettez l’accent sur cette innovation dans votre restaurant.

Les oeufs, un produit allergène à mention obligatoire

N’oubliez pas qu’1,3% des adultes seraient allergiques aux oeufs selon le site Doctissimo. Le contenu blanc et jaune est d’ailleurs considéré comme un des 14 allergènes à mention obligatoire dans les restaurants. En évitant les recettes à base d’oeufs le temps de la polémique et même après, vous pourriez aussi toucher une clientèle niche qui recherche des adresses en adéquation avec leur régime alimentaire particulier.

Anaïs Digonnet, 17 août 2017

Vous aimerez aussi