Digitaliser son restaurant

Ce qu’il faut savoir sur le référencement de votre site internet

Lorsque vous avez ouvert votre restaurant, il vous a fallu des clients ; maintenant que vous avez un splendide site Internet, il vous faut des visiteurs ! Pour cela, un bon référencement Google est impératif : c’est de ce moteur de recherche que provient plus de 70 % du trafic sur les sites des restaurateurs. Suivez le guide, on vous explique comment vous recherchent vos clients sur le Web, et comment apparaître le plus haut possible dans les résultats du moteur de recherche !

Tout savoir sur le référencement de votre restaurant

Le référen-quoi ?

Petit rappel. Le référencement, c’est la position d’un site Web dans les résultats des moteurs de recherche et les annuaires. Un bon référencement permet aux internautes d’accéder à un site sans connaître son adresse. Pratique, non ? D’autant que les internautes ne vous recherchent pas tous de la même façon…

1/“Je sais ce que je veux manger, et à quel endroit précis” : la recherche précise

Comment vous trouvent vos clients sur le net ?

C’est quoi ?

Comme dans l’exemple ci-dessus, l’internaute – affamé – sait dans quel type de restaurant il souhaite manger, ici une pizzeria, et dans quelle zone géographique ou quartier, ici la place du marché Saint-Honoré.

Comment s’affichent les résultats ?

Dans une grande agglomération, c’est le jackpot pour le site de votre restaurant : Google Maps ne propose pas de résultats géolocalisés car il ne reconnaît pas la ville, et les résultats des annuaires sont secondaires puisqu’ils utilisent surtout des noms de rues et de villes. La place est libre pour votre vitrine sur le Web !

Pour les villes plus petites, en revanche, c’est quitte ou double : si votre établissement se trouve sur un emplacement générique (type “place de la mairie”), alors il risque d’être noyé au milieu des autres. En revanche, si le contenu de votre site a été optimisé et que l’emplacement n’est pas commun… bingo !

Comment j’améliore mon référencement ?

D’abord, en s’assurant d’avoir choisi une URL efficace, indiquant par exemple le nom du restaurant et la ville. Ensuite, en mettant régulièrement à jour le contenu de votre site, avec des articles contenant des mots-clés pertinents (le quartier, le type de cuisine…) : Google préfère les sites dynamiques à ceux gravés dans le marbre ! Enfin, faites en sorte d’être “linké” un peu partout : sur les réseaux sociaux, sur des sites “amis”… Le moteur de recherche adore les sites vers lesquels pointent de nombreux liens. Un peu comme au lycée, c’est le plus populaire qui gagne…

2/ “Je sais ce que je veux manger, et dans quelle ville” : la recherche large

En quoi ça consiste ?

L’internaute a une idée précise de ce qu’il veut manger, par exemple, des sushis. Il sait également où il souhaite déjeuner ou dîner, mais n’a pas de préférences quant au quartier où se trouvera l’établissement : il n’indique donc que le nom de la ville.

Comment s’affichent les résultats ?

Les annuaires (Yelp, TripAdvisor, PagesJaunes, Linternaute, LaFourchette…) remontent en force. Ils trustent souvent les deux ou trois premiers résultats. Des sites de restaurants peuvent apparaître, si leur référencement a été bien travaillé. Mais Google Maps a retrouvé le nord : un bloc et une carte apparaissent, avec les noms des restaurants proposant la spécialité recherchée et une synthèse (sur cinq étoiles) des avis postés sur l’établissement.

Comment j’améliore mon référencement ?

Dans ce cas précis, il sera plus facile pour les restaurants des petites agglomérations de tirer leur épingle du jeu : la première page est plus accessible quand la concurrence est moins rude. Désolé, amis Parisiens, Lyonnais ou Marseillais ! Lorsque l’on tient un établissement dans une grande ville, il faut bien travailler le référencement naturel pour avoir une chance d’apparaître sur la “first page” des résultats Google. Cela reste possible, comme le prouvent les restaurants Tomo et Kan Food dans l’image ci-après ! Il est important également de proposer les meilleurs plats, pour collecter des avis dithyrambiques et faire partie des résultats affichés dans le bloc Google Maps. Mais pour ça, on vous fait confiance…

 

3/ “Je sais dans quelle ville je veux manger” : la recherche très large

En quoi ça consiste ?

En gros ? “J’ai faim et je suis là.” L’internaute est ouvert sur le type de cuisine et il est prêt à se déplacer sur toute une ville.

Comment s’affichent les résultats ?

Les annuaires occupent une nouvelle fois les premières places, que ce soit dans les résultats “naturels” ou payants. Ils sont parfois rejoints par des sites ayant acheté des mots-clés sur Google dans le but d’apparaître sur la première page. Dans les petites et moyennes agglomérations, il peut rester une place pour votre établissement plus facilement. Mais battre les annuaires ne se fera qu’au prix d’un site (très) dynamique et (hyper) optimisé pour le référencement. Alors, à vos claviers !

Comment j’améliore mon référencement ?

Sur ce type de recherche, “restaurant + nom de ville”, les annuaires profitent d’un excellent référencement naturel, en particulier dans les grandes villes. Il est donc difficile pour le site Web d’un restaurant d’apparaître. On vous conseillera “d’abandonner” une partie de votre trafic à ces annuaires, et d’y soigner votre présence. Travaillez malgré tout votre référencement et votre e-réputation : même dans ce type de recherche, vous pouvez apparaître en première page…

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements, nous avons récemment consacré une web-conférence à la façon dont vous, restaurateurs, pouvez utiliser le Web à votre avantage. Laissez-nous votre adresse mail, et nous vous enverrons la vidéo !

Source de l’image à la Une : topbestrestaurant.blogspot.fr

Zenchef, 24 novembre 2014