Tendances

Zoom sur les concepts qui buzzent : le restaurant naturiste (3/3)

En cette fin 2017, plusieurs concepts de restaurant ont fait le buzz. Rencontre avec Mike et Stéphane Saada, anciens assureurs devenus les créateurs du premier restaurant naturiste de Paris.

O’Naturel, le nouveau restaurant naturiste de Paris

Manger dans le plus simple appareil tout en étant installé dans un restaurant bistronomique : c’est le pari lancé par les frères Saada au début de l’automne, dans le 12e arrondissement parisien. »On avait lu qu’un espace naturiste allait ouvrir au bois de Vincennes à l’été 2017 et ça a coïncidé avec notre envie d’ouvrir un restaurant original et haut-de-gamme. Cela n’existait pas à Paris! », explique Stéphane Saada, tout habillé, comme le veut la loi pour le personnel en salle et en cuisine.

Zenchef permet de mieux gérer un restaurant où la réservation est obligatoire

Ces anciens assureurs ont ouvert O’Naturel, un restaurant naturiste qui ne fonctionne que le soir, et sur réservations grâce à Zenchef. « On a découvert Zenchef après une matinale et on a trouvé l’équipe très sympa. Nous avions d’abord besoin d’un site internet pour référencer le restaurant mais aussi de la centrale de réservation qui est indispensable pour notre concept. On n’a pas besoin d’envoyer un message au client pour lui rappeler qu’il est attendu », ajoute Stéphane Saada. Il réfléchit cependant à opter pour l’empreinte bancaire afin de lutter contre le no-show créé souvent par des faux clients qui s’amusent à réserver. « Les avis reçus et vérifiés me réconfortent sur le fait que notre service est bon, ce qui est un bonne chose pour nous qui ne venons pas de la restauration. »

Une charte de bonne conduite pour les clients tout nus

De l’extérieur, seul le nom du restaurant est visible, l’intérieur étant caché par des épais rideaux pour éviter les voyeurs mal intentionnés. Une fois le sas d’entrée passé, les clients sont invités à se déshabiller dans un vestiaire avec des casiers fermés et une charte de bonne conduite, avant de pénétrer dans la salle où sont installés 40 couverts. Ce premier restaurant naturiste, créé avec l’expertise de Coben Group, veut offrir une cuisine gastronomique à ceux qui pratiquent un mode de vie dénudé.

Un menu qui s’adapte aussi aux clientèles vegan

À l’intérieur, toutes les photos de plats ou de la salle sont interdites pour respecter les convives. D’autant que les jumeaux mettent un point d’honneur à donner une image haut-de-gamme à ce restaurant de destination. Les tables sont en bois de chêne massif, la vaisselle signée d’une grande marque et le ticket moyen avoisine les 60 euros. Toutes les chaises sont couvertes d’une housse en tissu lavable et changée à chaque service. « Les clients se sentent totalement à l’aise après avoir été installé à leur table. C’est un état d’esprit très respectueux », assure Mike Saada. « Nous avons beaucoup de clients étrangers qui viennent et nous remercient. Dans l’assiette, on propose également une cuisine très raffinée, avec une proposition vegan de l’entrée au dessert. »

Anaïs Digonnet, 11 janvier 2018

Vous aimerez aussi