Ouvrir & Gérer son restaurant

Envoyer une newsletter à mes clients : oui mais j’y mets quoi ?

Les clients de votre restaurant sont exactement comme vous avec leur boîte mail : ils reçoivent chaque jour des dizaines de newsletters et en jettent la grande majorité avant même de les avoir ouvertes. Dans ces conditions, parvenir à faire lire sa newsletter est un exercice délicat. Il existe cependant quelques astuces pour que cet outil soit performant, à commencer par son contenu.

 

1/ Une vraie information

Littéralement, « newsletter » signifie « lettre d’information » ou encore « lettre de nouveautés ». L’essentiel concernant cet outil est par conséquent de n’envoyer d’email à la base de vos abonnés que lorsque vous avez réellement quelque chose à dire, en l’occurrence quelque chose de nouveau : quand vous changez un élément de votre menu, quand vous organisez un événement ou un jeu concours, quand ouvrez votre terrasse, quand vous avez fini des travaux, quand vous avez mis en place une promotion spécifique, quand vous changez d’heures ou de jours d’ouverture, quand vous mettez en place un système de réservation en ligne, etc.

De manière plus générale, le contenu de votre newsletter doit être avant tout informatif plutôt qu’à visée uniquement promotionnelle.

Le maître mot d’une stratégie de newsletter qui fonctionne c’est la récurrence ! En matière de marketing on veut être présent sans avoir peur d’être gênant. N’a-t-on pas tous déjà ouvert un email seulement au bout du quinzième envoi ?

2/ Une incitation à l’action

 

call-to-action-1001menus

Le contenu de votre newsletter doit pouvoir être lu rapidement et contenir au maximum deux voire trois informations.

En effet, l’objectif est que le destinataire de votre email retienne le message principal et surtout agisse en se rendant rapidement sur votre site et/ou dans votre restaurant. N’oubliez donc pas de rappeler votre adresse, et surtout le lien vers votre système de réservation.

Si une image est un plus pour égayer la mise en page, elles ne seront pas forcément visibles dans toutes les boîtes de réception et ne doivent pas trop alourdir le temps de chargement (une image qui n’excède pas 100ko de préférence) ou ni noyer le lecteur. Privilégiez donc la qualité sur la quantité.

Dans tous les cas, une newsletter contient idéalement un lien cliquable principal très visible appelé « call-to-action » en vue de guider le destinataire du message vers l’action que vous souhaitez lui faire effectuer (par exemple : « Je réserve maintenant », « Je découvre le nouveau menu », etc.)

3/ Un titre attractif

24509217_m

L’objet de votre message est un élément extrêmement important, puisqu’il déterminera le taux d’ouverture de votre newsletter, autrement dit le nombre de personnes qui ouvriront l’email pour le lire. L’objet de votre newsletter doit être court (maximum 30 caractères), original et donner envie.

Dans toute la mesure du possible, évitez les objets entièrement en majuscules et quelques mots clés trop banals (« gratuit », « offre spéciale », « promotion », « newsletter n°12 », etc.). Rédigez-en plusieurs, après avoir écrit le contenu de votre email, et choisissez celui que vous trouvez le plus humain et le plus cohérent avec l’identité de votre restaurant.

En conclusion, mettez-vous toujours à la place de vos clients et n’hésitez pas à tester votre newsletter en vous l’envoyant à vous-même avant de l’envoyer à votre base d’abonnés : vous donne-t-elle envie de l’ouvrir, les informations apparaissent-elles clairement et vous amènent-elles naturellement à cliquer sur le lien principal ?

Cet envoi-test est un excellent moyen de procéder aux derniers ajustements avant d’envoyer le message final à votre véritable base d’abonnés.

Zenchef, 17 juillet 2014