Tendances

4 raisons de faire des stories Instagram pour son restaurant

Les stories Instagram (ou “histoires” en français) sont des photos ou vidéos de 5 à 15 secondes visionnables seulement pendant vingt-quatre heures. Elles sont d’excellents moyens pour communiquer spontanément et de manière plus originale sur votre restaurant.  

#1 Donner confiance aux clients en étant plus transparent

Mettre en avant ses producteurs, les cuisines et sa brigade

Dans la ligne éditoriale de vos réseaux sociaux, les stories peuvent apporter à la fois une touche d’instantané dans votre restaurant mais aussi séduire une clientèle de millennials friande de ce type de contenus “snacking” ! Elles sont réputées pour être moins mises en scène et donc plus authentiques et vous permettront ainsi de montrer les coulisses du restaurant. Par exemple, vous pouvez filmer en direct par exemple, le cuisinier qui fait revenir ses légumes ou qui dresse ses assiettes. Mais aussi le serveur qui envoie les plats en salle ou bien le barman qui prépare, étape par étape, un cocktail ou qui met la touche finale à une mixture de sa création.

Une story et des offres éphémères

Les histoires Instagram se différencient des clichés de votre profil. En effet, elles ne sont conservées que pendant 24 heures. Leur utilité s’adapte donc parfaitement au lancement d’offres exceptionnelles et éphémères comme des jeux concours, des réductions sur des temps de consommation où vous avez le moins de réservations. Vous pouvez y avoir recours afin de marquer le coup lors de journées spéciales (une assiette de fromages offerte lors de la journée du fromage le 27 mars, un verre de vin offert pour le Beaujolais, le 3ème week-end de novembre…) Via ces stories temporaires, vous susciterez ainsi l’intérêt de vos clients pour les fidéliser ou pour en attirer des nouveaux dans votre restaurant.

#2 Amplifier les échanges avec les clients de son restaurant

Engager l’audience

Il est parfois difficile d’engager sa communauté avec ses publications. Pourtant leurs retours sont importants, comme lors de l’élaboration de votre nouveau menu quand votre cœur balance entre deux plats ou pour connaître leur avis sur un nouveau mets à la carte. La fonctionnalité “sondage” d’Instagram sur vos histoires vous permet de mobiliser rapidement vos abonnés en leur posant une question à laquelle deux choix s’offrent à eux.

Partager les publications de vos abonnés

Sachez que vous n’êtes pas les seuls à partager des clichés de votre restaurant. Vos clients aussi sont nombreux à utiliser leur smartphone avant la dégustation de leur repas pour l’afficher auprès de toute leur communauté. Pour les remercier de cette publicité spontanée, vous pouvez partager la publication réalisée sur votre restaurant sur votre story. Vous générez ainsi des interactions positives avec des clients satisfaits de leurs expériences culinaires dans votre établissement.

#3 Augmenter la visibilité en ligne de votre établissement

Les stories sont présentes en haut de l’écran, elles sont donc visibles en premier par l’utilisateur. Cependant elles ne sont pas classées par ordre antichronologique, du plus récent au plus ancien, mais par un algorithme. Pour chaque utilisateur, la plateforme présente les stories les plus susceptibles de l’intéresser. Et, puisque tous les jours vous avez une histoire à raconter, vos abonnés pourront rapidement y devenir accros et Instagram leur proposera dans leurs premiers choix votre contenu. Pour vos clients n’ayant pas Instagram, sachez que cette plateforme appartient à Facebook. Vous pouvez ainsi partager vos stories en un clic ou de façon automatique (après avoir ajuster vos paramètres) sur le réseau social de Mark Zuckerberg.

#4 Promouvoir le site internet de son restaurant

Si vous avez un compte Instagram professionnel avec plus de 10000 abonnés, vous pouvez ajouter des liens cliquables à vos stories. Après avoir filmé les chefs en pleine préparation des plats, ou les serveurs pendant le dressage des tables vous pouvez inviter vos clients à “swipe-up” (“glisser vers le haut”) pour accéder à votre module de réservation sur votre site internet.

Clémence Bodinier, 3 août 2018

Vous aimerez aussi