Tendances

Femmes chefs ou restauratrices : les inscriptions au concours de La Cuillère d’Or sont ouvertes

Les 7 et 8 mars prochains aura lieu la 4e édition de La Cuillière d’Or, un concours gastronomique, 100% féminin ouvert aux professionnelles et aux amatrices. Marie Sauce Bourreau, la présidente et fondatrice du concours lance un appel à candidatures dans trois catégories : cuisine, pâtisserie et pour les fillettes. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 juillet.

10% de femmes exercerait dans la restauration haut-de-gamme. En février dernier, le guide Michelin 2017 n’a honoré qu’une femme parmi les nouveaux étoilés, Fanny Rey. Des faits qui montrent que les toques féminines sont encore trop rares dans le secteur de la restauration.

Focus sur les talents des femmes en cuisine

Afin de voir ce constat s’atténuer, Marie Sauce Bourreau a lancé La Cuillière d’Or il y a sept ans. Objectif : rendre le monde de la cuisine accessible au plus grand nombre de femmes. « C’est un concours féminin mais pas féministe », prévient d’emblée la présidente de cette compétition. Pourtant, la Marianne de l’affiche, habillée d’une veste de cuisine et d’un tablier blousant, armée d’une cuillière dorée, dénote d’un côté militant. « L’objectif est de mettre en avant le savoir-faire des femmes, de leur permettre d’oser, de leur donner confiance mais aussi de les accompagner dans leur parcours de vie professionnelle. »

La Cuillière d’Or, symbole d’une évolution en cuisine

Le concours, organisé par l’association de La Cuillère d’Or montre aussi que les mentalités changent en cuisine. « Avant, il y avait plus de femmes en pâtisserie, mais cela change. Déjà, parce qu’aujourd’hui, il y a plus de bienveillance : on dit moins aux femmes qu’elles ne pourront pas une vie personnelle et une vie professionnelle réussies. Aussi, parce que le matériel en cuisine, qui nécessitait de nombreux efforts phyiques, s’adapte plus à notre morphologie », souligne l’oganisatrice de la compétition.

3 concours seront organisés les 7 et 8 mars 2018, sous l’égide de La Cuillère d’Or

  • La Cuillère d’Or Cuisine : les finalistes auront 3h30 pour réaliser une entrée et un plat dur le thème : « Œuf symbole de fécondité, fraîcheur de printemps ».
  • La Cuillère d’Or Pâtisserie : sur le thème des « Déesses du Monde », les candidates professionnelles auront 5 heures pour réaliser une pièce en chocolat ou sucre tiré ainsi que deux entremets chocolat. Les candidates amatrices devront quand à elles réaliser deux entremets chocolat sur le même thème sur socle.
  • La Cuillerée d’Or : les fillettes auront 1h30 pour réaliser une recette libre sur le thème du chocolat et des agrumes.

 

Un jury prestigieux pour juger des plats et des desserts des compétitrices

Autour d’elle, Marie Sauce Bourreau a rassemblé un jury de professionnels aguerris : Guillaume Gomez, président des cuisiniers de la République, Christophe Marguin, président des Toques Blanches Lyonnaises, Virginie Basselot, MOF ou encore Jean-François Giradin, MOF et président du concours MAF cuisine.

Anaïs Digonnet, 8 mars 2017