Insolite

Fête de la Gastronomie : top départ à Rungis

150 chefs comme Guillaume Gomez, le patron des cuisines de l’Élysée ou Michel Roth, à la tête du Bayview à Genève, avaient fait le déplacement au Marché International de Rungis pour lancer la Fête de la Gastronomie aux côtés de son parrain, Stéphane Layani, PDG du MIN et de Sophie Le Boulaise, la commissaire générale.

Dès quatre heures du matin, les chefs et représentants de Rungis étaient sur le pont pour découvrir les étals du plus grand marché du monde. Le lancement de la Fête de la Gastronomie, qui a pour thématique cette année « Au coeur du produit », ne pouvait pas se dérouler ailleurs qu’ici, au coeur des pavillons où transitent chaque année près de 2,5 millions de produits achetés en grande partie par des restaurateurs franciliens.

Visites parmi les étals du MIN de Rungis

La délégation a visité la marée, le plus grand marché aux poissons de France après Boulogne-sur-Mer, mais aussi l’entreprise Metzer Frères, qui ont agrandi leur présence à Rungis en mai dernier avec un nouvel entrepôt de 1600m2 dédié à la viande d’exception, sans oublier le carreau des maraîchers dont une très grande partie met en avant la production locale.

Deux ministres pour lancer la Fête de la Gastronomie

Plus tard dans le matin, les toques et officiels ont été rejoints à La Cantine du Troquet, seul restaurant du MIN à prendre des réservations, par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture pour lancer officiellement la Fête de la Gastronomie. Ce dernier a appelé à « mettre encore plus en lumière le travail des agriculteurs et des transformateurs » et souhaite que « la ferme France soit plus innovante pour que demain, afin que tous puissent avoir accès à une alimentation saine ».

Anaïs Digonnet, 22 septembre 2017

Vous aimerez aussi