Créer & Gérer son restaurant

3 astuces pour motiver le personnel de son restaurant tout en défiscalisant

Le turnover reste une problématique majeure dans la restauration et oblige les employeurs à trouver des arguments motivants pour inciter les bons collaborateurs à atteindre de nouveaux objectifs (ventes additionnelles, menus spéciaux, etc.) voire à rester. Découvrez 3 astuces de Frédéric Schmidtt, spécialiste de l’accompagnement des restaurateurs à travers RestauGestion, pour garder et donner des incentives aux employés de son restaurant, tout en réduisant ses impôts.

D’un côté, on retrouve souvent des collaborateurs qui souhaitent être reconnus à leur juste valeur et implication, ce qui induit forcément des salaires plus conséquents. De l’autre côté, il y a des chefs d’entreprise qui limitent les hausses de salaires et primes afin de ne pas faire exploser leur masse salariale du fait des charges trop importantes. Pourtant, il existe des solutions qui permettent d’augmenter les rémunérations tout en limitant les charges. Et si votre restaurant appliquait les mêmes principes qu’une grande ? Et si vous faisiez en sorte de motiver vos collaborateurs ?

Des chèques vacances, chèques cadeaux, chèques emploi service pour la brigade

Il existe des exemples d’avantages simples à mettre en place dans votre restaurant de mieux valoriser votre brigade, à moindre coût.

  • Les congés payés arrivent ? Pourquoi ne pas faire profiter les salariés de chèques vacances ? Leur montant peut aller jusqu’à 400 € par salarié, net d’impôt !
  • La rentrée scolaire, Noël…et si vous pensiez chèque cadeaux ? 163 € par évènement, là encore net d’impôt pour vos salariés (et sans charge pour vous bien sûr) !
  • Vos collaborateurs ont besoin de faire garder leurs enfants ? Mettez en place des chèques emploi service universel (Cesu) jusqu’à 1 830 € par an et par personne…le tout sans charge et avec un crédit d’impôt de 25% pour l’entreprise.
  • Sachez également que la mutuelle HCR santé octroie une aide de 500 € par an pour la participation aux frais de garde !

Le plan d’entreprise pour le chefs, les commis et le personnel de salle

Vous pouvez également aller plus loin en permettant à votre équipe de se constituer de l’épargne, notamment par le biais du plan épargne entreprise.  Il représente une fiscalité avantageuse pour le restaurant car les sommes versées sur ce compte ne sont assujetties qu’à 20% de charges (au lieu de 65% via une fiche de paie).

L’accord d’intéressement d’entreprise : seulement 8% de charges pour la prime trimestrielle

Autre dispositif très prisé des personnels, les primes sur objectifs. Vous souhaitez impliquer vos équipes dans les performances de l’entreprise ? Plutôt que de donner de simples primes, pensez à l’accord d’intéressement d’entreprise :  des primes versées trimestriellement lorsque les objectifs sont atteints…avec seulement 8% de charges !

Anaïs Digonnet, 16 octobre 2017