Ouvrir & Gérer son restaurant

Où faire référencer son restaurant sur Internet ?

L’Almanach des Gourmands, premier guide gastronomique, a cédé sa place à d’autres formats papiers. Puis, avec l’ère du numérique, les sites internet, réseaux sociaux et annuaires en ligne de restaurants ont essaimé, ayant chacun à leur niveau, une influence sur un lectorat adepte des classements pour trouver une adresse où aller manger.

Les guides gastronomiques version papier

Le plus novateur – Gault & Millau

Henri Gault et Christian Millau sont à l’origine du guide à leur nom mais aussi du mouvement “Nouvelle Cuisine” dont ils définissent les 10 commandements dans un article publié en 1973. Aujourd’hui, les enquêteurs du Gault&Millau donnent une note à chaque établissement sur 20 : plus la notation sera élevée et plus l’établissement aura un nombre de toque important.

Le + : La dotation Gault&Millau qui offrent à 12 jeunes chefs souhaitant ouvrir leur premier restaurant une bourse en matériel et matières premières.

Le plus célèbre – Le guide Michelin

Créé en 1900, il est devenu, aujourd’hui, le guide le plus emblématique. Chaque année, il décerne une, deux ou trois macarons aux meilleures tables. Bien que parfois contesté, la plupart des chefs devenus étoilés constatent l’attrait d’une nouvelle clientèle grâce à leur présence dans le guide rouge.

Le + : Le guide rouge propose également le Bib Gourmand énonçant des adresses avec un menu pour un maximum de 33€ en province et 37€ à Paris. Et si vous n’obtenez pas d’étoile ou un Bib, vous pouvez posséder une assiette qui met en avant les trois ingrédients d’un bon repas : un produit sélectionné, un savoir-faire et la qualité de l’expérience.

Le plus parisien – Le guide Lebey

Guide dédié aux capitales, il réfère les restaurants et les bistrots situés à Paris, Londres et Bruxelles. Les enquêteurs s’appuient sur des critères précis dans la critique culinaire des établissements : la qualité de la cuisine, du pain, du café et de la carte des vins.

Le + : L’organisation des Lebey de la Gastronomie : comme pour les César ou les Oscars, la profession récompense les meilleures créations culinaires de l’année.

Le plus international – Le guide du Routard

Parmi les adresses d’hôtels, d’activités, le guide du Routard recense également ses bonnes adresses restaurants. Les établissements sont classés par catégorie selon leur prix, du petit bistro où déguster une spécialité très locale, à la grande table où s’offrir un déjeuner d’anthologie, toutes les adresses sont ainsi mises en avant.

Le + : Pour les établissements situés à l’étranger gérés par des français, en étant un guide touristique, le guide du Routard ne recense pas seulement les établissement en France mais dans le monde entier.

Les guides de restaurant 2.0

Le plus adepte de la bistronomie – Le Fooding

Contraction des mots anglais “food” pour nourriture et “feeling” pour ressenti, le Fooding a d’abord appartenu à Nova Mag, Libé puis Le Nouvel Obs avant de prendre son indépendance en 2008. La mission du Fooding : “Libérer la cuisine des codes et conventions pour donner la possibilité au chef de s’émanciper”.

Le + : Il se présente sous différents formats, site, guide et application

Le plus “précurseur de tendance” – Le Bonbon

Le Bonbon est présent dans 9 villes françaises : Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse et se définit comme “le précurseur de tendances”. Chaque mois de nouvelles adresses de restaurants sont proposés.

Le + : Le Bonbon propose aussi des tops novateurs “5 adresses green où manger made in Paris”, “nos restos préférés à proximité du métro” où il peut faire bon de faire figurer son restaurant pour plus de notoriété.

Les médias sociaux

Le plus utilisé – Facebook

Facebook, c’est le réseau social le plus connu et le plus utilisé au monde avec 2,13 milliards d’utilisateurs fin 2017. Il permet aux restaurants de posséder leur propre page. Un outil efficace pour fédérer une communauté, fidéliser ses clients et communiquer instantanément avec eux.

Le + : La possibilité d’intégrer un onglet “réserver” lié au module de réservation Zenchef permettant de lutter contre le no-show avec l’empreinte bancaire et d’obtenir un fichier client qui s’enrichit automatiquement.

Le plus important pour le référencement naturel – Google +

En postant des publications régulières, vous devenez plus visible sur le moteur de recherche le plus utilisé au monde, Google. En effet, Google utilise aussi les données publiées sur son réseau social pour aider les internautes dans leur recherche, vos statuts peuvent ainsi paraître dans leur fil d’actualité. Google + est donc un levier de référencement naturel et de trafic important.

Le + : Pouvoir lier sa page Google My Business à Google +

Clémence Bodinier, 4 juin 2018

Vous aimerez aussi