Ouvrir & Gérer son restaurant

Hygiène : un nouveau label pour les restaurateurs en 2015 ?

Vous êtes du genre à regarder s’il reste la moindre trace de poussière dans votre cuisine ou une micro miette sur la moquette de votre restaurant ? Nous avons une bonne nouvelle pour vous, vous allez bientôt être récompensé pour votre côté maniaque. En effet, le gouvernement prévoit d’ici 2015 d’instaurer un nouveau label qui sera preuve pour vous et vos clients que vos couverts sont aussi brillants de propreté que votre sourire.

 

Quelques restaurants chanceux (ou non) sont chaque année soumis à des contrôles d’inspection sur l’hygiène, menés par la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations). En cas de non-respect des règles d’hygiène, ces inspections peuvent vous valoir un avertissement. Dans les cas les plus graves (si vous mettez en danger la santé de vos clients par exemple !) vous pouvez même être contraint à fermer l’établissement jusqu’à une prochaine inspection. Mais comment le client peut savoir si vous avez eu 20/20 à votre dernière évaluation et vous différencier d’un concurrent qui n’est pas aussi exigeant sur la propreté ?

Pour résoudre ce problème et clarifier les choses, la DGAL (Direction générale de l’alimentation, rattachée au Ministère de l’agriculture) expérimentera en 2015 un nouveau label, sous forme de macaron vert, orange ou rouge, pour désigner les bons et mauvais élèves chez les restaurateurs. La DGAL précise que ceux ayant obtenu un macaron vert (meilleure hygiène) peuvent toujours recevoir des contrôles, il ne faudra donc pas se reposer sur ses lauriers !

Précisons enfin qu’un macaron rouge signifie de lourdes sanctions allant jusqu’à la fermeture de l’établissement si des travaux ne sont pas faits ou si les conditions de conservation des aliments ne sont toujours pas respectées. Néanmoins, tout restaurateur pourra passer du rouge au vert après une inspection réussie : une façon de dire que rien n’est immuable si vous faites un effort, alors faites-le !

Quelques questions restent en suspend quant au dispositif. L’affichage sera-t-il obligatoire ? Pourra-t-on solliciter un nouveau contrôle après une mauvaise évaluation ou devra-t-on attendre une prochaine inspection inopinée ? Enfin, les critères d’inspection seront-ils reconnus de tous ? Des questions qu’il faudra aborder avant de savoir si ce nouveau label hygiène permettra aux restaurateurs consciencieux de valoriser leur respect des normes !

Votre restaurant a une hygiène parfaite, mais aussi une cuisine authentique ? Découvrez comment la valoriser dans notre article sur la “mention Fait Maison”, sur 1001menus !

Source de l’image à la Une : Flickr (Alan)

 

Zenchef, 6 novembre 2014

Vous aimerez aussi