Tendances

L’effet de la coupe du monde de rugby sur la consommation des Français

A quelques jours du match choc entre la France et l’Irlande, CHD Expert s’est intéressé à l’effet de la coupe du monde de rugby sur la restauration hors domicile en France. Quelles sont les conclusions ? 1001menus vous le dévoile.

Les Français et le rugby

Plus de 62% des personnes interrogées regardent des matchs de la coupe du monde de rugby qui se déroule en ce moment même en Angleterre. Contrairement aux idées reçues de l’ancien footballeur international Vikash Dhorasoo, ce chiffre est plus proche du nombre de fans de la coupe du monde de football que l’on pourrait imaginer, près de 80% des français ont regardé la coupe du monde 2014, mais seulement 65% des français suivaient la coupe du monde de football en 2010. On est sur des bases de popularité assez proches, le ballon ovale n’a pas grand-chose à envier au ballon rond.

Les femmes ne sont pas sur le banc des remplaçants non plus, la coupe du monde de rugby les passionne tout autant, un peu moins de 6 femmes interrogées sur 10 regardent des matchs de la coupe du monde de rugby !

L’impact du rugby sur la consommation hors domicile

Le domicile reste le choix privilégié des français, près de 7 personnes sur 10 suivant la coupe du monde de rugby ont prévu de regarder les matchs à la maison en préparant leurs repas. On doit ajouter également 12% des répondants qui se font livrer à domicile.

Parmi les autres, près de 14% vont chez des amis et seulement 8% des français préfèrent sortir dans un bar, pub ou restaurant. D’après Nicolas Nouchi, directeur général de CHD Expert Europe : « Même si le rugby se démocratise dans le cœur des français il n’est pas encore diffusé avec la même intensité au sein des cafés, bars, restaurants. En dehors de certains lieux emblématiques, principalement les pubs et bars, il semblerait que les patrons d’établissements n’aient pas joué le même jeu que lors de la coupe du monde de football. C’est dommage car le rugby incite à la convivialité et à la générosité qui auraient tendance à pousser le consommateur à sortir la main de sa poche. »

Source de l’étude : CHD Expert

Zenchef, 20 octobre 2015