Tendances

Le petit-déjeuner : le repas le plus important pour le chiffre d’affaires d’un restaurant ?

Le 26 juin prochain se déroulera le 1er Trophée du Petit-Déjeuner Gourmand par Tables et Auberges de France à l’Ecole Ferrandi. Objectif : inciter les professionnels CHR à redonner ses lettres de noblesse au repas le plus important de la journée.

Après la déferlante du brunch venu d’outre-Atlantique sur les menus, le petit-déjeuner veut aussi se (re)faire une place sur la table des restaurants français. Du simple petit-déjeuner continental composé de produits maison au buffet représentatif d’un terroir, il incarne le savoir-faire des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche. Il doit répondre aux attentes d’une clientèle appréciant aussi bien les établissements de luxe que les lieux authentiques et simples, les touristes comme les locaux qui veulent débuter leur journée de manière gourmande.

Le petit-déjeuner : un moyen d’attirer de nouveaux clients dans son restaurant

Sous l’initiative de Tables & Auberges de France, qui rassemble 2000 adresses en France, une journée et un trophée lui seront consacrés le 26 juin prochain. Ce concours national inédit est le fruit d’une réflexion entre professionnels du CHR : il est à la fois la dernière prestation avant le départ d’un hôtel et un levier pour augmenter le ticket moyen d’un restaurant à condition de servir un bon café.

Mettre en avant le « fait maison » et les produits locaux

Les organisateurs espèrent que Le Trophée du Petit-Déjeuner Gourmand permettra la mise en avant de recettes « fait-maison », des spécialités des terroirs français, d’un savoir-faire d’une profession à travers l’accueil et le service personnalisé et l’utilisation de produits frais, locaux et de saison.

Zenchef soutient la participation d’un de ses clients : Le Ranch des Lacs à Augne

Parmi les 8 professionnels qui prendront part au concours, Zenchef est fière de soutenir la participation d’un de ses clients Le Ranch des Lacs à Augne (Haute-Vienne), équipé d’un site internet et d’un logiciel de réservation en ligne développé par la start-up leader en France.

Un jury de MOF et autres professionnels

Nicolas Sale, chef des cuisines du Ritz à Paris, présidera le jury composé de nombreux MOF (Philippe Urraca, MOF Pâtissier, François Bourgon, MOF Fromager, Frédéric Lalos, MOF Boulanger, Sylvain Herviaux, MOF Boulanger), des représentants de la promotion de la gastronomie française (Jean-Jacques Pinet, commissaire adjoint de la Fête de la Gastronomie) ou encore Pierre Grance, chef de cuisine du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Anaïs Digonnet, 15 juin 2017

Vous aimerez aussi