Ouvrir & Gérer son restaurant

Quel nom commercial pour votre restaurant ?

Quelque soit la forme sociale sous laquelle vous avez décidé d’ouvrir votre restaurant, vous allez impérativement devoir choisir un nom pour exercer votre activité. Dénomination sociale, enseigne ou nom commercial, il est parfois difficile de s’y retrouver ! Notre partenaire Legalstart vous aide à y voir plus clair.

Lorsque vous allez suivre les étapes pour ouvrir un restaurant, vous allez nécessairement prendre le temps de choisir le nom commercial de votre restaurant. Une dénomination sociale, un nom commercial et une enseigne: votre société peut avoir jusqu’à trois appellations différentes ! Il est donc indispensable de comprendre la différence entre ces trois éléments pour choisir des noms appropriés et gagner en visibilité.

#1 Dénomination sociale, enseigne et nom commercial : quelles différences ?

La dénomination sociale est l’appellation juridique que vous allez donner à votre entreprise au moment de sa création, on parle également d’appellation officielle. De fait elle figurera sur les documents officiels de votre société à commencer par les statuts constitutifs et le Kbis. Elle devra également apparaître sur tous vos documents commerciaux (devis, facture, etc.).

Le nom commercial est, quant à lui, le nom qui va être retenu et utilisé par vos clients. Il peut être complètement différent de la dénomination commerciale, ce qui est d’ailleurs très souvent le cas en pratique. En principe, toute la communication réalisée sera faite avec le nom commercial, il est donc essentiel de choisir un nom commercial adapté à votre projet et à ce qui fait votre cuisine !

Enfin, pour permettre à vos clients de repérer géographiquement le lieu où est exercée votre activité commerciale, c’est-à-dire l’endroit où se trouve votre restaurant, vous allez utiliser une enseigne. Il s’agit généralement d’un support physique fixé sur la devanture. L’inscription qui figure sur l’enseigne peut, ou non, correspondre au nom commercial. Aussi, si vous avez plusieurs restaurants, vous pouvez décider de donner un nom d’enseigne différent à chacun d’eux.

Pour vous éclairer : la maison Pierre Hermé Paris connue pour ses délicieuses pâtisseries a pour dénomination sociale “Pâtisseries Paris Saint-Sulpice P2S2”. C’est seulement son nom commercial, à savoir “Pierre Hermé Paris” qui est connu par les gourmets.

#2 Comment bien choisir son nom commercial ?

Si vous souhaitez lancer votre activité à plusieurs, sachez que le choix du nom commercial doit se faire d’un commun accord entre tous les associés de la SARL ou de la SAS. Dans le cadre d’une société unipersonnelle telle que la SASU ou l’EURL, vous serez seul maître de votre décision.

Bon à savoir : avant d’utiliser un nom commercial, pensez à vérifier que ce dernier soit disponible, c’est-à-dire qu’il ne soit pas déjà utilisé par une autre entreprise, notamment par un restaurant. En effet, s’il y a un risque de confusion dans l’esprit des clients, vous vous exposez à une potentielle action en justice.

Le nom commercial doit permettre à votre restaurant de se distinguer de vos concurrents. Il est donc important de choisir un nom qui reflète votre cuisine et votre personnalité. De plus, il est intéressant d’opter pour un nom facile à retenir ou original pour que le restaurant puisse se faire connaître par le biais du bouche-à-oreille.

Finalement, votre nom commercial doit être à la fois être simple, original et percutant !

#3 Est-il possible d’utiliser le patronyme de l’un des associés ?

Dans le domaine de la gastronomie, il est très fréquent que les chefs prêtent leur nom à leurs restaurants. En effet, la loi vous autorise à utiliser le patronyme d’un des associés pour votre dénomination sociale ou votre nom commercial.

Le fait d’utiliser le patronyme ne pose pas de difficultés, sauf lorsque l’associé en question quitte la société. Dans cette hypothèse, la société va pouvoir, en principe, conserver le nom de l’associé concerné. On dit que le patronyme se détache de l’associé. En effet, lorsqu’il accepte que son patronyme soit utilisé, l’associé consent à l’utilisation de son nom sans pouvoir en demander le retrait au moment de son départ.

Évidemment, il est toujours possible de modifier la dénomination sociale par le biais d’une modification des statuts de la SARL ou de la SAS. Le nom commercial peut également évoluer auquel cas, il est primordial de communiquer autour de ce changement pour ne pas impacter la fréquentation du restaurant.

Heba Hitti, 1 mars 2019

Vous aimerez aussi