Témoignages

Pierre Caillet en lice pour devenir la Toque de l’Année 2018

Depuis deux ans, Pierre Caillet, chef du Bec au Cauchois étoilé au Michelin, est membre des Toques Françaises et du comité d’organisation de la Cuillère d’Or. Cette année, il est nominé pour devenir La Toque de l’Année, aux côtés de Pierre Grange, Mika Mouragnon et Stéphane Buron. Portrait d’un ambassadeur Zenchef.

Entre Fécamp et Fauville-en-Caux, en Normandie, Le Bec au Cauchois est devenu une des destinations gastronomiques de Normandie. La raison ? Son chef Pierre Caillet, meilleur ouvrier de France à 30 ans, met en valeur toute la culture gastronomique locale à travers sa belle carte. L’année dernière, la toque de Valmont, couronnée d’une étoile au Michelin a d’ailleurs consigné ses recettes dans un livre “La Normandie d’un homme de goût”.

Un système de réservation sans commissions pour le Bec au Cauchois

Et pour augmenter la visibilité de son restaurant, avec son épouse qui gère la belle salle, ils ont adopté le système de réservation en ligne de Zenchef l’été dernier, intégré au site internet du restaurant. “J’ai beaucoup aimé la démarche et la philosophie”, confie celui qui est devenu un des ambassadeurs de la start-up.

“Il n’est pas possible de contrer TripAdvisor car les gens ont leur avis, ils veulent l’exprimer et on ne peut pas les renier. Il faut même parfois les écouter car ce sont des retours concrets. La différence, c’est que Zenchef est un super outil complémentaire pour générer des avis vérifiés.”

Membre du comité d’organisation pour des trophées mettant à l’honneur des femmes chefs,  nominé par les Toques Françaises

Formé au lycée hôtelier du Touquet, Pierre Caillet, âgé aujourd’hui de 36 ans, est aussi un homme engagé pour la formation et l’enseignement. Il sera également dans le comité d’organisation de La Cuillère d’Or qui veut récompenser les femmes chefs. Une position qu’il a acceptée à la demande de Marie Sauce-Bourreau, qui l’organise et préside ces deux associations : Les Toques Françaises et la Cuillère d’Or.

Cette année, il fait d’ailleurs partie des 4 finalistes de l’association qui a lancé un grand concours pour élire la Toque de l’Année 2018. Les votes se termineront le 31 octobre prochain. “C’était une surprise, d’autant plus ”, confie Pierre Caillet. “Au fil des votes, c’est très touchant de voir le soutien et le retour de certaines personnes, des gens qui vous suivent et qui vous apprécient.”

>>> Pour voter, cliquez ici

Anaïs Digonnet, 24 octobre 2017

Vous aimerez aussi