Ouvrir & Gérer son restaurant

Pourquoi il ne faut pas supprimer la réservation dans son restaurant ?

Certains restaurants vantent les mérites d’accueillir leurs clients sans réservation préalable, pour ne pas risquer le no-show ou pour garder une forme de liberté dans leur gestion opérationnelle. Pourtant, la réservation permet une vraie organisation pour tout le personnel, une certaine garantie aussi de voir sa table remplie et de ne pas manquer de produits. Et n’empêche pas ceux qui veulent travailler dans l’urgence de garder quelques tables pour les clients de passage…

Pour ne pas remplir la salle du restaurant de son voisin concurrent

Les clients se massent devant l’entrée du restaurant donnant l’impression que le restaurant est complet quand ce n’est pas toujours le cas mais plutôt une stratégie marketing pour animer l’entrée de son restaurant. Pour certains, « le monde attire le monde », comme dit l’adage et cette file d’attente peut avoir un effet d’attraction. Pour d’autres, ces gens agglutinés auront un effet répulsif qui saura être bénéfique pour les autres commerces de bouche de votre rue.

Et perdre un potentiel chiffre d’affaires

Le restaurateur voisin de votre établissement pourraient bien profiter de cette manne de clients qui dépenseront leurs deniers à sa table plutôt qu’à la vôtre. Et ainsi, récupérer ses coordonnées pour les faire revenir.

Pour ne pas perdre ses clients fidélisés

Certains clients aiment avoir des habitudes et qu’elles soient valorisées dans la relation qu’ils ont avec votre restaurant. Avec le turnover des équipes en salle ou la gestion de plusieurs établissements en parallèle, il n’est pas toujours facile pour un restaurateur de savoir qui fréquente souvent sa table.

Et augmenter son fichier client digital

Avec la réservation en ligne ou la prise de réservation en direct (passage, téléphone), le manque de physionomie n’est plus un problème puisque le client laisse ses coordonnées dans un fichier client digital et son nom. Sa fiche recense toutes ses venues au restaurant, si bien qu’à la cinquième, vous pouvez lui offrir un café, à la dixième un apéritif ou digestif. Ces petits cadeaux seront appréciés, notamment au moment où le client laissera un avis ou devra choisir une nouvelle table où venir dîner avec des amis.

Pour ne pas risquer de mauvais avis

À l’heure du tout instantané, l’attente peut être perçue comme un manque d’organisation flagrant par le grand public. Sans réservation, le risque est ainsi grand de voir des ventres affamés se plaindre de ne pas pouvoir s’attabler au plus vite. Il le sera d’autant plus, quand, par manque de personnel ou de stock qui auraient pu être prévu en consultant le taux d’occupation du restaurant sur un service donné sur un plan de salle digital, le serveur chargé de 20 tables au lieu de 10, annoncera aux clients pressés de passer commande, que la moitié des plats de la carte ne sont pas disponible.

…et donner mauvaise réputation au restaurant

Résultat, ces derniers, imputés du choix qu’ils pensaient avoir, risquent fort de faire connaître leur ressentiment sur le plus grand canal d’expression qui leur est ouvert gratuitement, à savoir Internet, à travers les sites de recommandation et les réseaux sociaux. Des mauvais avis qui pourraient coûter au cher au restaurant en termes d’e-réputation.

Anaïs Digonnet, 17 novembre 2017

Vous aimerez aussi