Ouvrir & Gérer son restaurant

Restauration : Comment proposer un menu enfant original ?

Les enfants ont tendance à être considérés comme une clientèle secondaire, parce qu’ils ne règlent pas la note finale ? Pourtant, en prenant soin des plus jeunes, vous pouvez augmenter la clientèle de votre restaurant d’environ 25%. Alors, comment fait-on ? Eh bien, on propose des plats aux prix ajustés et aux proportions adaptées, et on soigne la présentation et les services offerts !

 

Conseils et astuces pour un menu enfant fun et original

1/ Mini-clients, mini-prix !

Sortir en famille, c’est souvent pour les parents la crainte de se ruiner. C’est alors le prix qui va être le critère décisif pour choisir le bon restaurant. Pour cette raison, proposez des petits prix pour vos menus “kids”.

Vous pouvez également proposer des réductions “spéciales familles nombreuses”, offrir les menus enfants aux tout-petits ou à certaines occasions comme les anniversaires, les vacances scolaires ou les fêtes de fin d’année.

Ne vous inquiétez pas pour votre marge, vous pourrez toujours vous rattraper avec les repas des adultes.

2/ … et mini-portion !

Quel que soit le plat que vous proposez, il faut impérativement adapter la portion servie à l’appétit de l’enfant ! Ces derniers n’ont en effet pas besoin de se gaver : si leur assiette est trop remplie, ils en laisseront la moitié. Bonjour le gaspillage et bonjour les parents qui repartent du restaurant en râlant que leur rejeton n’a “rien mangé”… Par ailleurs, en optant pour des mini-portions, vous parviendrez à réduire vos coûts, mais sans mettre à mal la qualité des repas servis. Cela vous évitera de proposer TOU-JOURS la même chose (*steak-frites*) tout en rentrant dans vos frais.

3/ Des couleurs et des saveurs dans l’assiette

On dit non au steak-frites, mais ça vaut aussi pour le nuggets-frites, le jambon-frites ou le saucisse-frites, n’est-ce pas ! En tant que restaurateurs, voyez cela comme une mission : faire découvrir à de futurs gastronomes les saveurs de la cuisine de votre établissement !

Soyez colorés, diététiques et originaux : servez des accompagnements équilibrés mais attrayants, proposez une viande en sauce ou un poisson. Osez par exemple le sucré-salé : les parents apprécieront l’originalité et les enfants en redemanderont. Veillez toutefois à rester dans des saveurs qui peuvent plaire aux enfants… pas trop complexes, donc !

4/ Une jolie présentation pour égayer le tout

Menu-enfant-1001menus

Pour marquer les esprits, vous pouvez présenter vos plats de façon rigolote et originale ! On a tous en tête l’œuf au plat avec des yeux et un sourire en ketchup de nos mamans. Si le ketchup est à bannir au profit de bonnes sauces maison, inspirez-vous de l’idée : des carottes râpées feront par exemple de superbes cheveux roux… ou la barbe d’un pirate en purée !

5/ À chaque âge son menu

On ne mange pas pareil à 3 ans qu’à 10 ans ! Vous pouvez donc adapter votre offre en proposant :

  • un menu “baby”, avec des petits plats répondant aux besoins des moins de trois ans ;
  • un menu “kids”, entre trois et dix ans, avec viande et accompagnement “maison”;
  • un menu “teenager”, entre dix et quinze ans. Leur grand amour ? Le burger, par exemple ! À vous de leur proposer votre version de ce grand classique américain !

6/ Et pourquoi pas comme papa et maman ?

Ne l’oubliez pas : les enfants sont vos clients de demain ! Dès lors, pourquoi ne pas leur proposer… des petites portions de ce que vous servez à leurs parents ? Ils apprécieront de manger “comme les grands”, leurs parents seront ravis de les voir déguster autre chose qu’un steak-frites et vous marquerez des points pour le futur ! En plus, ça ne vous coûtera pas plus cher en cuisine…

7/ Les enfants ont des goûts bien particuliers… ciblez-les !

Les enfants aiment leur petit en-cas de 10 heures… Cela tombe bien, c’est presque l’heure du brunch pour les adultes ! Le week-end, proposez donc un petit-déjeuner amélioré pour les petits, et un brunch qui déchire pour les grands. Le mercredi, vous pouvez également proposer des goûters, équilibrés mais gourmands. Cela fera vite votre réputation auprès des parents !

Enfin, profitez des anniversaires pour offrir le gâteau, avec les bougies adéquates. On vous l’assure : effet garanti !

8/ Proposez des jeux en plus…

Ah, des enfants au restaurant… Si rien n’est prévu pour eux, c’est presque l’assurance de les voir courir dans tus les sens une fois le plat englouti ! Comment les inciter à rester à table ? En leur proposant des jeux et des coloriages ! Par exemple :

– des sets de table rigolos, à crayonner librement ou avec des petits jeux imprimés

– des nappes à colorier, à fournir avec de gros feutres lavables pour pouvoir les réutiliser !

– un petit cadeau à monter soi-même, comme ceux que l’on trouve dans les Kinder Surprise. (Attention aux petites pièces cependant !)

Si vous en avez la place, vous pouvez également leur aménager une aire de jeux dans un coin de votre établissement. Un peu comme on en trouve dans les chaînes de restauration rapide. Les parents apprécieront de passer un moment calme à table, et vous, vous n’aurez pas à esquiver, les bras chargés de plateaux, des torpilles de 80 cm de haut qui courent entre les tables…

9/ … et des animations !

C’est encore plus vrai lors des repas les plus longs, comme les brunchs : si vous disposez d’une pièce libre, offrez les prestations d’un(e) animateur(trice) à vos plus jeunes clients. Ils en reviendront ravis, et leurs parents auront dégusté votre excellente cuisine dans le calme le plus complet.

Photos : Licence Creative Commons Leniners, Dushan Hanuska

Zenchef, 29 décembre 2014