Tendances

6 initiatives solidaires dans le monde de la gastronomie

Peu importe leur degré de notoriété, de nombreux acteurs de la gastronomie mettent leur savoir-faire au service des plus démunis. Bien que toutes les initiatives méritent d’être saluées et relayées, nous avons choisi d’en évoquer 6.

#1 Refettorio Paris

C’est dans la crypte de l’Église de la Madeleine que le chef triplement étoilé Massimo Bottura (restaurant Osteria Francescana) a ouvert son quatrième Refettorio (réfectoire en italien). Cet établissement caritatif sert une double cause : en effet, non seulement il met à disposition des plus défavorisés des repas gastronomiques, mais il contribue aussi à lutter contre la gaspillage alimentaire, puisque ces repas sont cuisinés à partir d’invendus.
Bien que cette cantine solidaire soit à l’initiative du chef italien, de nombreux chefs français et internationaux se sont déjà succédés aux fourneaux, comme Alain Ducasse, Juan Arbealez, Pascal Barbot, Mauro Colagreco, Anne-Sophie Pic, Olivier Roellinger, Jean-François Piège, Tatiana Levha, Daniel Humm, et Bertrand Grébaut.

Faire un don ici

#2 La Résidence du Refugee Food Festival

Le 28 mars 2018, le Refugee Food Festival a inauguré l’ouverture de La Résidence, leur restaurant permanent dans le 12ème arrondissement, sous le parrainage du chef Stéphane Jégo, (restaurant l’Ami Jean). La Résidence est un  restaurant/lieu de formation qui accueille un nouveau chef réfugié tous les deux à six mois; l’occasion pour ce dernier de proposer la cuisine de son pays et de se professionnaliser. Le restaurant sert donc de point de départ pour ces chefs; il leur permet de faire découvrir leur cuisine et leur savoir-faire culinaire, et de mettre toutes les chances de leurs côtés de développer leur notoriété dans le monde gastronomique.

Faire un don ici

#3 Les pizzas suspendues

D’origine italienne, la pratique solidaire des “cafés suspendus” devient de plus en plus populaire en France. Le principe est simple : vous buvez un café, mais vous réglez le prix de deux pour offrir le second à une personne défavorisée qui se manifestera auprès de l’établissement. Dans la ville Oisienne de Compiègne, grâce à une campagne en ligne, plusieurs pizzerias se sont rassemblées pour proposer à leurs clients la possibilité d’offrir une pizza à une personne en situation précaire. Les pizzaioli ont donc joint leurs forces à celles du Samu social de l’Oise dont les membres vont désormais récupérer les pizzas pour les livrer à ceux qui en ont besoin.

#4 Croq’l’Espoir

Croq’l’Espoir est une association fondée en 2010 pour soutenir les enfants malades à travers des événements et projets ayant trait à la restauration, au terroir et à la gastronomie. Chaque année, l’association organise un dîner “l’éphémère” au profit des enfants malades. L’association est soutenue par plusieurs chefs renommés : Virginie Basselot, Michel Roth, Nicolas Sale, François Pasteau, Christian Le Squer, François Adamski, Jean-François Girardin et Eric Guérin.

Faire un don ici

#5 Cuisine Mode d’Emploi(s)

Créées en 2012, le but de ces écoles de cuisine fondées par Thierry Marx est de donner aux “jeunes sortis du système scolaire sans qualification, ou plus tout à fait jeunes, demandeurs d’emploi de longue durée ou en reconversion professionnelle, bénéficiaires du RSA, mais aussi individus sous main de justice et ne pouvant suivre un cursus classique,” l’opportunité de suivre des formations professionnelles en boulangerie, produits de la mer, service en restauration et cuisine. Après son lancement à Paris, l’initiative s’est installée dans plusieurs villes de l’Hexagone : Fourmies, Champigny-sur-Marne, Villeneuve-Loubet, Dijon, Besançon, Clichy-sous-Bois et Grigny.

Faire un don ici

#6 Les Frigos Solidaires

Cette initiative est la plus récente puisque le premier frigo solidaire a été branché à Paris le 8 juin 2018 par Dounia Mebtoul, la propriétaire de La Cantine du 18 et sa mère à Paris dans le quartier de Montmartre. Les Frigos Solidaires est une initiative anti-gaspillage qui repose sur le modèle des réfrigérateurs communautaires allemands. Selon les mots de la fondatrice de l’initiative “L’idée est [ … ] de mettre un frigo en libre-service chez un commerçant mais en extérieur, à la portée de tous et où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite.”

Faire un don ici

Henryk Przychodzki, 28 novembre 2018

Vous aimerez aussi