Tendances

Soft drinks : des boissons toujours tendances pour les restaurants

49% des Français évitent de consommer trop souvent de l’alcool selon l’e-DCHD Mag. Pourtant, le menu des boissons « sans » est souvent restreint pour les clients qui se résignent en général à prendre de l’eau plate ou un soda. Les restaurateurs auraient pourtant tout intérêt à avoir une réelle offre de soft drinks sur leur carte, notamment en période estivale.

#La variété des soft drinks

Un mocktail, aussi sexy qu’un cocktail !

Les mocktails sont des cocktails sans alcool, fruités et légèrement acidulés. Selon Victor Delpierre, mixologiste réputé, « trop souvent sucrés, les cocktails sans alcool ne répondent que très rarement aux souhaits du client, qui vit la commande comme une privation, car l’offre est souvent peu attrayante. Pourtant, les boissons sans alcool peuvent être festives ! » Il propose ainsi certaines recettes de mocktails, qui peuvent plaire réellement aux clients et être dégustés sans modération !

Un jus d’agrumes, riche en saveurs !

Pascal Faucher, dont l’entreprise Sempa conçoit des presse-agrumes, explique qu’il faut « proposer un vrai jus de fruit pressé dans un restaurant, avec des produits de base, sans édulcorants car pour l’image du restaurant c’est très important. » Il insiste sur l’importance de renouveler les propositions de jus : il peut y avoir des mariages avec différentes variétés d’orange pour relever le goût, par exemple de l’orange européenne avec de l’orange d’Asie. » Selon lui, il est intéressant de proposer des saveurs que le client ne pourrait pas retrouver chez lui. « Le restaurateur peut par exemple proposer une variante de jus d’orange en y ajoutant simplement de la fraise et quelques feuilles de menthe. »

La tendance de… l’eau

Différentes saveurs d’eau permettent de d’agrémenter cette boisson basique, par conséquent à faible teneur calorique : l’eau de coco, l’eau d’aloe vera, l’eau de cactus, l’eau de pastèque, l’eau d’hibiscus… N’oubliez pas les eaux gazeuses qui peuvent être servies telles quelles ou donner un peu de hauteur à un cocktail sans alcool.

#Une offre différenciante et rentable

« Les professionnels doivent comprendre que les soft drinks ont de la valeur ajoutée et que c’est une offre différenciante. Les soft drinks sont souvent toujours les mêmes, c’est intéressant d’envisager de varier. Les clients n’hésiteraient pas à dépenser plus s’il y a une vraie proposition », explique Victor Delpierre.

Adaptez la présentation de votre carte pour vendre plus de boissons sans alcool

Par ailleurs, pour que l’offre des soft drinks soit attrayante, il est impératif de le mettre en avant sur la carte, dans un encart bien visible, soit avec un aplat de couleur différent, soit avec une police remarquable. Les clients y jettent en général un bref coup d’oeil : si la carte est mal exploitée et que les soft drinks ne sont pas mis en valeur, ils prendront toujours un soda. Ce n’est pas pour autant que les soft drinks concurrencent les boissons alcoolisées, car c’est une offre complémentaire qui permet de n’écarter aucune clientèle.

Zoé Casas, 18 août 2017

Vous aimerez aussi