Ouvrir & Gérer son restaurant

[Spécial Saint-Sylvestre] Quel est le meilleur prix pour mon menu du Nouvel An ?

Vous avez décidé des différentes entrées de votre menu spécial Nouvel An ? Le choix des plats a été validé par vos testeurs, tout comme les desserts ? Vous n’avez plus de doute sur les vins que vous proposerez en accompagnement ? Bravo, vous avez fait le plus dur. Mais pour décider les clients à réserver dans votre établissement, reste à fixer le tarif que vous allez pratiquer en ce soir si particulier. 1001menus vous dit tout ce qu’il faut savoir pour fixer le prix de votre menu de la Saint-Sylvestre, en respectant les attentes des clients.

 

Votre prix ne doit choquer personne

Une règle d’or tout d’abord : un peu de cohérence ! Si toute l’année, vous vous adressez à une clientèle qui a les moyens de mettre un peu plus la main au portefeuille que la moyenne, ne vous transformez pas en troquet populaire pour la nuit de la Saint-Sylvestre. L’inverse est encore plus vrai : si vous tenez un restaurant “populaire”, vous ne devez pas augmenter de façon démesurée vos tarifs pour le Nouvel An. Non seulement vous perdriez vos clients habituels, mais vous ne gagneriez pas, le temps d’une soirée, ceux qui ne viennent jamais chez vous.

Il est également possible de proposer les deux “niveaux” de menus en même temps : haut de gamme et low-cost. Attention (exercice de mathématiques), le premier ne doit pas être plus de 2,5 fois plus cher que le second. Il reste une dernière possibilité : programmer un menu unique, au prix intermédiaire.

1/ Le menu haut de gamme

Comme indiqué précédemment, vous ne pouvez proposer un menu haut de gamme pour la Saint-Sylvestre que si votre restaurant en propose tout au long de l’année. Ainsi, les prix pour un repas complet peuvent se situer entre 50 et 70 euros dans une agglomération de taille petite ou moyenne, voire beaucoup plus dans les grandes villes ou les étoilés.

L’avantage
Habituée à ce genre de tarifs, votre clientèle de connaisseurs ne se souciera guère de la note finale. C’est donc l’occasion pour vous de profiter de l’occasion “Saint-Sylvestre” pour proposer des mets particulièrement fins, avec des ingrédients rares et raffinés !

L’inconvénient
Un tarif élevé est forcément excluant. Assurez-vous de pouvoir remplir votre établissement avant de monter encore plus en gamme, surtout si vous ne proposez que ces tarifs. Sinon, c’est l’effet salle vide. Le cauchemar des restaurateurs (surtout ceux qui doivent travailler pour le Nouvel An !).

2/ Le menu low-cost

On parlera bien sûr à la clientèle d’un menu au prix “étudié”, gage d’un chef qui sait choisir des ingrédients savoureux sans être onéreux, pour une note aussi agréable que le passage à la nouvelle année. Pour la Saint-Sylvestre, vous pouvez vous situer aux alentours de 20 euros le repas, tout compris. En dessous, le prix est trop faible et le client n’a pas l’impression de déguster un repas de fête.

L’avantage
En ces temps de crise, un prix bas conviendra à de nombreux clients potentiels. Si vos produits restent frais et vos plats dans l’esprit “Saint-Sylvestre”, votre salle sera facilement remplie !

L’inconvénient
La marge est forcément plus réduite pour vous…

3/ Le menu unique

Composé des meilleurs produits frais, le menu unique laisse moins de choix aux clients : trois entrées, trois plats, trois desserts. Le prix est le même quelle que soit la combinaison choisie : entre 30 et 40 euros, selon les tarifs pratiqués toute l’année dans votre établissement.

L’avantage
Moins de stock à prévoir, moins de main-d’œuvre en cuisine, moins de pertes de produits en fin de service : la gestion de votre soirée du Nouvel an s’en trouve facilitée !

L’inconvénient
Un menu unique peut “frustrer” le client. Attention à bien diversifier chacune des trois options ! Par exemple, pour le plat, proposez une viande rouge, une viande blanche et un poisson.

Vous vous posez des questions sur le B.A. BA du marketing dans la restauration ? Cela tombe bien, nous sommes en train de vous préparer un super guide pratique ! Vous souhaitez le recevoir en exclusivité avant sa diffusion sur le blog, et prendre ainsi une longueur d’avance sur vos concurrents ? Laissez-nous votre adresse e-mail !

Source de l’image à la Une : Flickr (Lea Latumahima)

 

Zenchef, 28 novembre 2014

Vous aimerez aussi