Ouvrir & Gérer son restaurant

Quel style de communication sur Facebook pour votre restaurant ?

@crédit photo Jacopo

« Le style seul fait vivre » avait dit Charles-Augustin Sainte-Beuve. À l’ère où une part importante de la communication se fait sur les réseaux sociaux pour promouvoir son restaurant, la façon dont vous y prendrez la parole revêt énormément d’importance. Quel enjeu ? Celui de dynamiter votre  présence en ligne et surtout, d’adopter un style qui vous est propre, identifiable, et qui corresponde aussi bien à votre cible qu’à votre image.

#1 Le style « spirituel »

Impossible de rater sa communication lorsque l’on recourt à l’esprit, cette « raison assaisonnée » ! Jeux de mots, doubles sens, allusions rigolotes, les manipulations langagières ont un potentiel amusant; elle ne peuvent que faire mouche. S’il y a bien un restaurant qui manoeuvre admirablement bien les ruses spirituelles et les fait correspondre ingénieusement au thème gastronomique, c’est le bistrot Jacopo. À vous de juger !

#2 Le style « provoc »

Hardie, subversive, parfois choquante et carrément déplacée, la carte de la provoc’ est un pari à double tranchant : elle peut vous crucifier sur la place publique mais aussi générer un véritable buzz. Une enseigne qui en maîtrise l’art est sans doute Bagelstein; sa communication assumée comme « décalée » et « impertinente » revêt également un caractère opportuniste puisque la chaîne met souvent des sujets d’actualité brûlants au service de sa publicité, y ajoutant un bon paquet d’ironie. Résultat ? Une médiatisation non négligeable. Assez risqué, ce type de stratégie provocateur n’assurera pas toujours une image positive mais peut garantir de marquer les esprits en buzzant.

 

 

#3 Le style « djeun’s »

S’il peut faire frissonner d’effroi les adorateurs de la langue française avec son argot, son verlan et son caractère profondément familier, ce que l’on appelle le langage des jeunes est un style à privilégier lorsque l’on a comme cible la génération Y et Z. Pour un restaurant, ce choix de langage n’est pas dénué de pertinence s’il souhaite renvoyer une image moderne, jeune, fraiche. Utiliser les codes et les valeurs, d’une classe d’âge déterminée pour l’attirer, l’engager, est un moyen efficace. C’est pour ce style que le célèbre groupe Big Mamma a opté, permettant ainsi à une bonne partie des millenials de s’y identifier.

#4 Le style « multi-langues »

Présent sur le podium des langues les plus parlées dans le monde, très accessible et fort de son succès culturel, l’anglais est très souvent invité dans la langue française. Ce constat se vérifie dans la communication menée sur les réseaux sociaux, notamment par les restaurateurs; l’établissement La Luck par exemple fait coexister les deux langues dans la plupart des posts qu’il destine à ses internautes. Se servir du dialecte de Shakespeare ET de celui de Molière donne à son image une dimension internationale, doublée d’une bonne dose de « coolitude ». 

#5 Le style « visuel« 

Quand son restaurant repose sur un concept trompe-l’oeil, il est naturel d’opter pour une communication visuelle ! C’est le cas du restaurant Privé de dessert qui en plus de ravir les papilles, ravit les yeux aussi bien par ses mets aux apparences trompeuses que par sa pléthore d’emojis qui vient agrémenter chacun des posts Facebook. En plus du fait que les publications ainsi illustrées sont en parfaite adéquation avec l’univers coloré du restaurant, l’avantage est que sa lecture est considérablement facilitée grâce aux émoticônes, représentations visuelles du message que ses auteurs cherchent à transmettre.

Heba Hitti, 11 octobre 2018

Vous aimerez aussi