Tendances

Coup de coeur Zenchef : la Table du RECHO, le restaurant solidaire, vecteur de liens interculturels

Le 26 juin dernier a marqué l’inauguration d’un nouveau restaurant très spécial au coeur du 16ème arrondissement de Paris. Créé par l’association Le RECHO, La Table du RECHO a pour objectif de tendre la main aux réfugiés en France pour les intégrer au mieux. Le projet a touché nos équipes chez Zenchef, et c’est avec un immense honneur que nous l’avons équipé de notre solution de réservation sans commission.

#Le RECHO : REfuge – CHaleur – Optimisme

Tel est le crédo de cette association créée en 2016. Le RECHO s’est donné pour mission de venir en aide aux migrants en repensant leur accueil en France à travers la cuisine, langage universel et créateur de liens entre les Hommes. Pour Vanessa Krycève, cheffe et fondatrice de ce projet solidaire, la cuisine est la base de l’hospitalité dans le monde entier. C’est donc tout naturellement qu’elle a choisi de s’en servir pour « renforcer le lien social » et « faire vivre le dialogue interculturel » tout en luttant « contre la précarité et l’exclusion ».

« La cuisine est un langage universel, fédérateur et, dans bien des cultures, le vecteur de l’hospitalité. » – Vanessa Krycève

Le RECHO oeuvre donc à rassembler les cultures et à donner envie de cuisiner ensemble. 11 femmes ont rejoint l’association pour la faire évoluer – Élodie H., Élodie F., Marie, Laura, Alice, Laurence, Alix, Carine, Marielle, Donia et Maria. Elles ont rapidement été rejointes par de nombreux bénévoles. Grâce au crowdfunding, l’association a pu financer son premier Food-Truck pour arpenter les villes de France et d’Europe à la rencontre de réfugiés, et leur proposer des repas réalisés par des chefs partenaires de l’association. Le projet a ensuite pris une plus grande envergure. En effet, le RECHO a décidé de transformer son Food-Truck en restaurant, réunissant populations locales et réfugiés pour cuisiner ensemble tout en étant accompagnés par des professionnels. Objectif : mixer les cultures culinaires et apprendre les uns des autres. C’est ainsi qu’est né, tout d’abord, le premier restaurant éphémère, le Grand RECHO à Arras du 6 au 14 octobre 2018, et enfin la Table du RECHO à Paris, restaurant permanent depuis le 26 juin 2019.

#La Table du RECHO : « Un lieu qui restaure »

L’ambition de la jeune comédienne/cheffe à l’origine de cette initiative était de réunir réfugiés et locaux et créer des liens sociaux au-delà des frontières grâce à la cuisine. Défi relevé avec La Table du RECHO, désormais ouvert au grand public depuis ce 26 juin dernier.

« La cuisine et la table déclenchent des discussions, de la joie, des envies de partage, des projets communs… » – Vanessa Krycève

Ce restaurant, établi dans un centre d’accueil solidaire situé dans une ancienne caserne de pompiers, Les Cinq Toits, à Exelmans dans le 16ème arrondissement de Paris, est un complexe d’activités favorisant l’insertion des réfugiés en France qui est géré par l’association Aurore et Plateaux Urbains. Il propose :

  • un portage de repas proposant un panier à contribution libre ;
  • une cuisine collective : « un véritable « melting-popottes » » dit Vanessa ;
  • des ateliers hebdomadaires pour apprendre tous les métiers autour de la cuisine (de la cuisine à la salle en passant par l’assiette et le verre) ;
  • de la musique à foison ;
  • des partages de cultures tant culinaires et musicales que culturelles ;
  • un service traiteur grâce au Food-Truck installé dans le jardin partageant des mets sur le pouce.

« En cuisinant et partageant un repas, on n’a plus un étranger en face de soi, mais un être ré-humanisé par le récit qu’il offre de lui. » – Vanessa Krycève

Cette table, pouvant accueillir une bonne cinquantaine de couverts, est ouverte 5 jours par semaine et offre des repas qui varient suivant les jours. En effet, les repas réalisés correspondent à une fusion des cultures, aux origines des résidents de la caserne, à savoir afghanes, érythréennes et soudanaises, tout en étant une cuisine dite « du marché » avec une réelle mise en valeur des produits. Un menu avec, au choix, 2 entrées, 2 plats et 2 desserts valant 19 euros est proposé. Il y a une dominante végétale dans tout ce qu’ils font, mais toujours avec une alternative végétarienne. Ainsi, 2 jours dans la semaine, un poisson issu d’une pêche durable est proposé, et 1 jour dans la semaine, il y a une option volaille bio. Enfin, des ateliers de cuisine sont organisés à une fréquence hebdomadaire avec pour finalité de créer un buffet géant pour 100 personnes à contribution libre aussi.

« Nous croyons en une société inclusive et unie qui regarde la mixité culturelle comme une force pour son essor et une richesse pour son développement. » – Vanessa Krycève

Bienvenue à La Table du RECHO !

La Table du RECHO
51 boulevard Exelmans, Les Cinq Toits
75016 Paris

Camille Bacquaert, 5 juillet 2019