Tendances

Les tendances de la restauration en 2020

Que pouvons-nous attendre de la restauration en 2020 ? Quelles seront les tendances qui rythmeront le palais des convives, et quels changements adopteront ces derniers dans leur habitudes de consommation ? Zenchef sort sa boule de cristal et vous propose de décrypter les tendances de la restauration en 2020.

Le Click and Collect

Les sociétés de livraison de repas comme Deliveroo ou Ubereats se sont faites une place confortable sur le marché de la restauration, et ont maintenu leur croissance en 2019 avec un chiffre d’affaire de plus de 3,3 milliards d’euros, soit 5% du volume d’affaires de la restauration commerciale. Pour contrer ces pure-players les services de Click and Collect se sont également multipliés et sont en passe de supplanter la restauration livrée. Avec une croissance de 51% sur les deux dernières années, le phénomène Click and Collect ne cesse de s’intensifier auprès des consommateurs français qui apprécient flexibilité, choix des plats et gain de temps à l’heure du déjeuner. Un phénomène qui devrait davantage s’imposer au cours de l’année 2020, avec une croissance attendue à plus de 4 milliards d’euros.

Toujours plus bio, toujours plus local

L’éveil des consciences poursuit son cours, en démontre la prolifération des labels ‘bio’ certifiant les produits, voir même les établissements. Cette année encore, l’écologie sera au centre des assiettes. Les restaurateurs sont en première ligne pour repenser une alimentation écologique et responsable. De plus en plus de restaurants s’articulent autour d’une cuisine biologique et locavore, ce qui est très favorablement perçu par les Français. En 2019, les intentions d’achat sont 3,3 fois supérieures envers une enseigne prônant ces valeurs responsables, qu’envers un établissement qui n’affiche pas son engagement.

Les régimes véganes et végétariens

N’en déplaise aux carnivores, les recettes véganes prennent de plus en plus de terrain dans notre alimentation. Une tendance qui s’affirme considérablement jusqu’aux rayons des grandes surfaces, où même de grandes marques de charcuterie proposent aujourd’hui des alternatives sans viande à leurs produits. 12% des 18-34 ans se déclarent végétariens et 30% de la population se dit flexitarienne, c’est-à-dire qui régule sa consommation de viande sans pour autant la supprimer. En outre, les jeunes générations sont de plus en plus concernées par les problématiques écologiques et par le bien-être animal. Un sujet incontournable qui se reflète de plus en plus dans la restauration. D’ici 2021, il est estimé que le marché du végétal devrait bénéficier d’une croissance de 60%.

Un esprit sain dans un corps sain

La prise de conscience écologique a, en parallèle, poussé les consommateurs à une certaine exigence quant à ce qu’ils mangent. La ‘malbouffe’ et ses méfaits n’ont plus la cote et un sondage Ipsos a révélé en février 2019 que 77% des Français estiment que la santé fait partie des enjeux majeurs liés à l’alimentation. La consommation de supers aliments tels que la spiruline ou la grenade a explosé aux États-Unis et si cette révolution est encore timide en France, ce marché devrait logiquement se consolider dans les années à venir.

Du pain sur la planche

Avec la redécouverte de blés anciens et des farines bio et sans OGM, le pain sous toutes ses formes est plus que jamais populaire au pays de la baguette. Les boulangeries indépendantes, qui attirent toujours 2 clients sur 3, s’organisent face à la montée en puissance des chaînes et industries : un récent label certifie les boulangers qui produisent leur pain sur place et proposent des pâtisseries de qualité. Voilà qui devrait rassurer et guider les consommateurs dans leurs choix.

L’influence de la street-food

Du côté des grandes tables, on n’hésite plus à s’approprier les codes de la street-food et ses plats emblématiques. Ainsi, le pain brioché a attiré les attentions de grands chefs, comme Bertrand Grébaut et Cyril Lignac, qui le déclinent en hot-dog. Le tacos s’est également retrouvé dans les assiettes de belles tables, comme au Mesa, au Bar des Prés ou chez Carbon. Le hamburger continue quant à lui de séduire les Français et s’invite désormais aux belles tables des grands chefs.

Zenchef, 20 janvier 2020

Vous aimerez aussi