Ouvrir & Gérer son restaurant

Testez les services de livraisons en 2017 pour diversifier votre restaurant

Le restaurant est un lieu de vie où on ne vient pas seulement manger mais vivre une ou des expérience(s). Mais parfois, même les clients les plus fidèles peuvent se laisser aller, préférant manger le plat signature de leur table favorite, sur leur canapé. La livraison peut être un outil pour les garder dans son sérail.

Générez une marge supplémentaire pour votre restaurant

Ce service ajoute un nouveau canal d’acquisition clients pour travailler une marge additionnelle. The NPD Group explique qu’aujourd’hui “50% des commandes en livraison sont faites sur Internet ou via une application”, d’où l’intérêt d’avoir un bouton “LIVRAISON” sur son site internet (comme le permet Zenchef) pour rediriger son client vers son prestataire.

“Pas de personnel supplémentaire, pas de service, pas de vaisselle »

Depuis 2015, plusieurs sociétés se sont lancées dans la livraison de plats préparés par les restaurateurs et cette tendance devrait s’ancrer dans les habitudes des clients encore cette année. “On permet aux restaurateurs d’augmenter leur chiffre d’affaire sans impact sur leurs charges fixes et leur organisation, mais aussi sans investissement financier. On augmente aussi virtuellement leur nombre de couverts”, explique Romain Libeau, en charge du marketing chez Deliveroo. Avantage supplémentaire : “Les restaurateurs n’ont pas de personnel supplémentaire, pas de service, pas de vaisselle.”

Bénéficiez d’une visibilité auprès d’une autre clientèle

Autre acteur du marché de la livraison en France, Foodora affirme aussi aider les tables avec lesquelles il travaille à faire découvrir leur carte à d’autres clients. “Pour les restaurants, passer par un prestataire de livraison comme le nôtre est aussi un moyen de générer de la visibilité. Nous les accompagnons main dans la main dans la digitalisation de leur établissement”, ajoute Charles d’Harambure, responsable marketing en France. “Nous recommandons aux restaurateurs les produits à ajouter ou à enlever de leur menu livraison, mais aussi de l’achat de mots-clés sur Google. Nous permettons aussi à nos meilleurs clients de bénéficier de nos campagnes de publicité ou de l’organisation d’événements avec des blogueurs.”

Optimisez le ratio-commandes-commissions pour être à l’équilibre

Mais prudence au moment de choisir son prestataire de livraison pour ne pas entacher l’image de son restaurant si l’intermédiaire ne satisfait pas les conditions de commandes du client (heures de livraison, aspect du contenant livré, notoriété de la société, etc). Dernier conseil pour trouver un bon équilibre : il faut que ce service génère aux restaurants un nombre de volume de commandes suffisant pour retirer des bénéfices. À noter que la commission se chiffre à environ 30% par commande.

Heba Hitti, 12 janvier 2017

Vous aimerez aussi